Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2024 6 13 /01 /janvier /2024 11:42

« La Communeuse ».  Erratum.

 

 

C’est mon dixième roman. Et c’est le premier dans lequel j’ai ressuscité un des personnages (pour un récit qui n’a rien de fantastique !). Et ce après plusieurs relectures…

Quand je commence un roman, je m’appuie sur quelques faits réels tirés de l’histoire de Gorron. A partir de là, j’élabore une trame suffisamment lâche pour que mes personnages puissent évoluer jusqu’à la fin de l’histoire.

Pour « la Communeuse », j’avais envisagé deux fins possibles. J’en ai retenu une mais, malheureusement, j’ai oublié de supprimer un passage correspondant à l’autre.  J’espère que cette erreur n’a pas trop perturbé mes lecteurs.

Le prochain roman raconte l’épopée d’un jeune laboureur de Gorron embarqué dans la campagne de Russie. Je promets que, cette fois, je ne le ferai pas mourir avant qu’il ne revienne à Gorron…

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2023 3 13 /12 /décembre /2023 11:42

Un nouveau roman qui se déroule en partie à Gorron….

 

« Léodile, la fille d’un modeste marchand de fil épouse le fils d’un industriel gorronnais, fabricant de toiles. Quelques semaines après le mariage, elle demande le divorce. Elle se retrouve alors gouvernante dans une maison bourgeoise parisienne, rue de la Fontanelle, près de la Butte Montmartre.

Nous sommes en 1871, elle sera plongée dans la Commune de Paris et connaîtra les horreurs de cet épisode qui marquera l’histoire de notre pays. Mais elle découvrira aussi les idées généreuses des socialistes utopiques. Elle les fera siennes quand elle se retrouvera à la tête de la fabrique de toiles à Gorron.

On suivra la vie exceptionnelle de cette femme dans une fin de 19ème siècle où la condition féminine, notamment dans une petite ville de province, subissait le poids du patriarcat. »

 

Prix : 16 €. En vente : Maison de la presse Gorron ; librairie du Marais Mayenne ; librairie M’Lire Laval ; Hyper U Mayenne et au domicile de l’auteur : 27 bis rue des Sarrazins Gorron, tél. 06 08 57 44 19. (Envoi possible : frais de port : 6 €)

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2023 3 08 /11 /novembre /2023 11:51

Le nouveau roman (monsieur Louis), policier cette fois, se poursuit par un chapitre se déroulant dans l’entourage d’un député. Son attaché parlementaire écrit les discours.

 

Régime d’Alsace Moselle

Après la guerre de 1870, la Prusse annexe l’Alsace, la Moselle et une partie de la Meurthe et des Vosges. Après la Première Guerre mondiale, la France récupère l’Alsace et la Moselle. Entre 1870 et 1918, l’Allemagne a appliqué ses lois et ses règles sur ces territoires. Certaines de ses lois sont gardées par la France, notamment en matière de culte et d’enseignement.

C’est ainsi que la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat ne s’applique pas dans l’Alsace Moselle. Et ce jusqu’à nos jours dans l’enseignement. Un enseignement religieux (non obligatoire actuellement) est dispensé dans les écoles publiques par les maîtres ou des ministres des cultes reconnus (catholique, protestant, israélite).

Ces ministres des cultes (curés, pasteurs et rabbins), sont rémunérés par l’Etat contrairement à la Constitution.

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2023 2 06 /06 /juin /2023 11:24

 

« Mémoire d’école »

 

Résumé

Lucien a 74 ans. Il se sent personnellement menacé par la pandémie. C’est sans doute pourquoi il éprouve le besoin de revenir sur son passé. Un bilan de toute une vie en quelque sorte. Une vie dans laquelle l’Ecole a occupé une place centrale. Son récit décrira l’évolution de sa carrière. Avec ses réussites, ses échecs, ses enthousiasmes et ses déceptions. Neuf nouvelles s’intégreront dans ce récit. Leurs thèmes auront quelque chose à voir avec ses propres ambitions qui se sont souvent heurtées à la dureté du réel. Elles se situent toutes dans une période historique féconde pour la construction de notre système éducatif qui a souvent été un modèle. Et qui, peut-être, l’est moins actuellement. 

 Auteur

Depuis plusieurs années, l’auteur écrit des romans historiques s’inscrivant dans l’histoire locale. En parallèle, il publie aussi d’autres formes d’ouvrages (policiers, récits…). Il s’agit, cette fois de nouvelles insérées dans une biographie professionnelle.

 

L’ouvrage est en vente (16 €) dans les points de vente suivants :

Maison de le presse Gorron, Super U Gorron, Librairie du Marais Mayenne,
Librairie M’Lire Laval

et au domicile de l’auteur : Jouvin JC, 27 bis rue des
Sarrazins 5310 Gorron (06 08 57 44 19).

En cas de commande chez l’auteur, 5 € de frais de port seront demandés (total : 21 €)

Partager cet article
Repost0
8 avril 2023 6 08 /04 /avril /2023 11:51

Préparation d'un roman dont l'héroïne principale sera une domestique qui passera sa vie d'adulte au service d'une famille d'industriels gorronnais.

 

La famille de Rosalie Jouvin

Joseph

 

Il est né le 10 mars 1870 à Montenay.

En 1872, il est recensé avec ses parents et Rosalie, Mélanie, Louis et Jean-Marie aux Isles à Montenay.

Il deviendra cordonnier. Il se mariera le 29 août 1893, à 23 ans, avec Reine Couennaux à Fougères (Ille et Villaine).

Il y mourra à 54 ans, le 19 février 1925.

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2022 5 02 /12 /décembre /2022 11:49
Mes publications…

La variole noire…

Sortie d’un nouveau roman se déroulant sur la commune de Gorron au 19e siècle.

 

4ème  de couverture

En quelques mois, après une cuisante défaite, le Second Empire s’écroule. La France est en partie occupée. Les Prussiens sont arrivés en Mayenne. Une révolte du peuple parisien, la Commune, est écrasée dans le sang par le gouvernement de Thiers. Après l’armistice, la France perd l’Alsace Lorraine. Et une épidémie de variole se répand décimant une partie de la population, notamment dans la ville de Gorron.

Trois familles seront directement touchées par cette catastrophe. Celle du maire qui perdra un fils au cours de la guerre. Celle de réfugiés arrivant de l’est de la France voulant garder la nationalité française. Et celle d’un médecin, ancien communard en fuite.

C’est l’histoire de ces trois familles, dont les liens seront étroits, qui est racontée dans ce roman.

 

L’auteur continue à s’intéresser à l’histoire de Gorron dans le cadre, notamment, de son blog (http://jouvinjc.overblog.com).  Il intègre dans ses romans des faits réels qui servent de points d’ancrage au récit, lui, purement fictif.

 

Points de vente

15€ : Maison de la presse de Gorron, Super U de Gorron, librairie du Maris (Mayenne), Hyper U de Mayenne, librairie M’Lire (Laval) et au domicile de l’auteur (27 bis rue des Sarrazins, 53120 – Gorron)

 

A propos de la photo près du calvaire

Une croix de bois a été érigée pour célébrer la fin de la guerre de 1870 et de l’épidémie de variole, route d’Ambrières, à la sortie du Champ de foire. Abîmée par le temps, elle a été remplacée par le calvaire actuel, de l’autre côté de la route, sur lequel on a rajouté la Première Guerre mondiale.

 

Points de vente

15€ : Maison de la presse de Gorron, Super U de Gorron, librairie du Maris (Mayenne), Hyper U de Mayenne, librairie M’Lire (Laval) et au domicile de l’auteur (27 bis rue des Sarrazins, 53120 – Gorron)

 

Il est possible de le commander chez l’auteur : Jouvin JC, 27bis rue des Sarrazins, 53120 Gorron (06 08 57 44 19) : 15 € (+ frais de port : 5 €).

Partager cet article
Repost0
19 juin 2022 7 19 /06 /juin /2022 11:10
Mes publications…

« Le hêtre pourpre »

 

Il est possible de le commander chez l’auteur : Jouvin JC, 27bis rue des Sarrazins, 53120 Gorron : 15 € (+ frais de port : 5 €).

Jusqu’à présent, je sortais un roman par an (en décembre) : roman historique dont le récit s’inscrivait dans l’histoire de Gorron. En parallèle, j’écris des romans à connotation policière que j’ai décidé de publier en juin. J’écris depuis une vingtaine d’années. J’ai donc plusieurs ouvrages que je n’avais pas l’intention de publier et qui se sont accumulés. Celui-ci en fait partie.

Les illustrations ci-jointes résument l’histoire. On y trouve quelques dimensions fantastiques qui, je l’espère, ne déstabiliseront pas le lecteur. Bonne lecture.

Mes publications…
Partager cet article
Repost0
5 décembre 2021 7 05 /12 /décembre /2021 11:48
Mes publications…

 

Parution d’un nouveau roman historique se déroulant à Gorron et dans ses environs pour cette nouvelle année qui s’annonce.

 

« Le Carrefour des Quatre Piliers ». Prix : 15 € ( + frais d’envoi : 5 €)

 

Ouvrage disponible chez l’auteur : jouvinjc@wanadoo.fr ; 02 43 08 61 14 ; 27bis rue des Sarrazins 53120 Gorron. Et en vente dans les points de vente locaux.

 

5ème roman historique se déroulant pendant la Révolution en partie sur le Carrefour des Quatre Piliers (place du Général Barrabé  actuelle à Gorron.)

Mes publications…
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 11:25
Mes publications…

« La Louve de la Thiercelinaie ». Prix : 20 € (+ frais de port : 6 €)

 

Ouvrage disponible chez l’auteur : jouvinjc@wanadoo.fr ; 02 43 08 61 14 ; 27bis rue des Sarrazins 53120 Gorron. Et en vente dans les points de vente locaux.

 

Ce roman historique est le 4ème se déroulant sur la paroisse puis la commune de Gorron. Il couvre quatre siècles (du 16e au 19e siècle) à travers l’histoire d’une famille qui s’est enracinée dans un lieu bien connu des Gorronnais : le Taillis de la Mort dans lequel des louves viennent mettre bas.

Mes publications…
Partager cet article
Repost0
16 août 2020 7 16 /08 /août /2020 09:31

Note de lecture

« L’accent de ma mère » (Michel Ragon)

 

C’est à la mode actuellement d’écrire sur ses parents, ses grands-parents. Mais le livre de Michel Ragon date de 1993. Il n’y magnifie pas ce qui « était mieux avant », n’épargne ni sa mère ni lui-même dans ce récit. On sent donc une réelle authenticité et non un exercice littéraire dans le livre.

L’auteur compare la nature complexe de sa mère, dont il a parfois hérité, à la Vendée, sa terre natale. Cette comparaison s’inscrit  dans un recadrage historique. Les épreuves traversées par ce « peuple » profondément ancré dans un « pays » où la terre et l’eau se mêlent. Mais aussi capable de s’engager dans des aventures  comme la Virée de Galerne pendant les guerres de Vendée.

Dommage que j’aie eu le sentiment d’un manque de rigueur dans la structuration du récit. On a parfois le sentiment de redites, de retours en arrière qui n’apportent rien au texte.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche