Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2024 2 20 /02 /février /2024 12:41

Au temps d’Aliénor d’Aquitaine

Henri II

Henri II plantagenet : comte d’Anjou et du Maine, duc de Normandie et d’Aquitaine, roi d’Angleterre, par héritage ou mariage, est né au Mans. Ses vastes propriétés, du Nord de l’Ecosse aux Pyrénées constituaient ce qu’on a appelé l’Empire des Plantagenets. Pour gouverner cette immense territoire, il se déplaçait en permanence avec sa cour, s’arrêtant dans les différentes forteresses dans lesquelles ils rencontraient d’autres seigneurs dont il était le suzerain et signait différents actes concernant l’administration de son empire.

Quand il s’arrêtait dans ses forteresses, la cour stationnait sous des tentes près des châteaux. C’est ainsi que le passage d’Henri II est attesté à Gorron le 17 mai 1171. Il y rencontra les légats du Pape (ambassadeurs qui le représentaient auprès des grands seigneurs). Ils se rendirent à l’abbaye de Savigny (dont nous avons souvent parlé sur le blog), établissement religieux important, proche de Gorron.

La forteresse est, à l’époque, sous la responsabilité de capitaines/gouverneurs chargés de l’entretien et de l’administration de la ville et de son château.

Partager cet article
Repost0
19 février 2024 1 19 /02 /février /2024 11:23

A partir du recensement de la population de 1975, en ne retenant que les adultes natifs de Gorron, j’essaie de retrouver les plus anciennes familles gorronnaises. On s’aperçoit assez vite que la population est sans doute beaucoup plus mobile qu’on ne pourrait le penser dans les siècles passés.

 

1975

Rue du Maine

Clément Guerrier né le 31/03/1900

Il est le fils de François Guerrier, débitant, rue Magenta et de Marie Leblanc, débitante mariés en 1898. François Guerrier est originaire de Colombiers, Marie Leblanc de Châtillon.

Il ne sera pas retenu dans la recherche.

 

Emilienne Ducoin (épouse Clément Guerrier), née le 14/03/1902.

Elle est la fille de Jean Ducoin, maçon, rue du Pré et de Vitaline Duroi, journalière. Nous avons déjà croisé cette lignée (8 générations).

 

Récapitulatif

Sur 949 personnes retenues, 178 sont originaires de Gorron. Sur ces 178, 65 s’inscrivent dans une lignée de plus d’une génération.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2024 7 18 /02 /février /2024 12:11
D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…

A partir du recensement de la population gorronnaise de 1962 et une collection de reproduction de cartes postales anciennes j’essaie de retrouver les immeubles sur les cartes postales et leurs occupants en 1962.

 

Recensement de 1962

 

Rue de Bretagne (côté pairs)

 

N° 34 : Raymond Derenne, négociant en tissus, son épouse Yvette Belliard, ouvrière d’usine, et leur fille : Maryse.

D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…
Partager cet article
Repost0
14 février 2024 3 14 /02 /février /2024 11:49

La forteresse gorronnaise…

 

Au temps d’Aliénor d’Aquitaine

Gisant : Aliénor à Fontevraud

Intéressé par ailleurs par Aliénor d’Aquitaine, figure historique exceptionnelle, je vais essayer de décrire Gorron à cette époque.

 

Aliénor (1122-ou 1124 / 1204) duchesse d’Aquitaine et comtesse de Poitiers, reine de France en1137 puis reine d’Angleterre en 1152, par son mariage avec Henri II, elle règne sur un immense territoire qui va de l’Ecosse aux Pyrénées. On y trouve la province du Maine donc la forteresse de Gorron (voir sur le blog la description du château).

En 1152, le château a au moins cent ans. Son Suzerain direct est alors Juhel 1er de Mayenne, famille qui possèdera Gorron jusqu’en 1164, date où la châtellenie deviendra la possession directe d’Henri II. C’est seulement en 1199 qu’elle redeviendra aux seigneurs de Mayenne (Juhel II).

C’est donc la période de 1164 à 1199 qui nous intéressera dans cette petite recherche.

Partager cet article
Repost0
12 février 2024 1 12 /02 /février /2024 09:38

 

A partir du recensement de la population de 1975, en ne retenant que les adultes natifs de Gorron, j’essaie de retrouver les plus anciennes familles gorronnaises. On s’aperçoit assez vite que la population est sans doute beaucoup plus mobile qu’on ne pourrait le penser dans les siècles passés.

 

1975

 

Rue du Maine

Jean Bertin né le 01/09/1905, sabotier, rue du Pré.

Il est le fils de Jean Bertin, sabotier, rue du Pré et de Célestine Juban. Jean Bertin le père est originaire de Couesmes. Célestine Juban est originaire de Parigny (Manche).

Il ne sera pas retenu pour la recherche.

 

Récapitulatif

Sur 944 personnes retenues, 175 sont originaires de Gorron. Sur ces 175, 64 s’inscrivent dans une lignée de plus d’une génération.

 

Marie Taburet (épouse Jean Moreau), née le 24/04/1921.

Marie Taburet est la fille d’Eugène Taburet originaire de Hercé et de Berthe Théval originaire de Lévaré.

Elle ne sera pas retenue pour la recherche.

 

Récapitulatif

Sur 945 personnes retenues, 176 sont originaires de Gorron. Sur ces 176, 64 s’inscrivent dans une lignée de plus d’une génération.

Partager cet article
Repost0
11 février 2024 7 11 /02 /février /2024 10:05
D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…

A partir du recensement de la population gorronnaise de 1962 et une collection de reproduction de cartes postales anciennes j’essaie de retrouver les immeubles sur les cartes postales et leurs occupants en 1962.

 

Recensement de 1962

 

Rue de Bretagne (côté pairs)

 

N° 32 : Marie-Anne Noury Archer.

D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…
Partager cet article
Repost0
6 février 2024 2 06 /02 /février /2024 11:44

Je commence ici une nouvelle recherche sur les veuves de guerre. A partir du document : « Les Gorronnais morts pendant la guerre 1914 – 1918 », je vais recenser les femmes ayant perdu leurs maris pendant la guerre. L’objectif étant d’évaluer le nombre de remariages après ces veuvages.

 

Derniers compléments

Clémence Giraud épouse Gustave Marteau

 

Clémence est née le 8 juin 1888 à Saint Georges Buttavent (La Chapelle aux grains). Il n’y a pas d’annotation dans la marge. Ils se sont mariés le 25 novembre 1906 à Saint-Georges Buttavent.

Sauf erreur, elle serait décédée en 1912, donc avant son mari.

 

Bilan définitif

 

7 épouses de soldat morts à la Première Guerre mondiale sur 17 se sont remariées.

Partager cet article
Repost0
5 février 2024 1 05 /02 /février /2024 11:27

A partir du recensement de la population de 1975, en ne retenant que les adultes natifs de Gorron, j’essaie de retrouver les plus anciennes familles gorronnaises. On s’aperçoit assez vite que la population est sans doute beaucoup plus mobile qu’on ne pourrait le penser dans les siècles passés.

 

1975

 

Rue du Maine

Manuel Laborne, né le 12/01/11, débitant de boissons.

Il est le fils de Manuel Laborne et d’Augustine Guertault. Ils sont tous les deux originaires de Châtillon. Il ne sera pas retenu pour la recherche.

 

Récapitulatif

Sur 943 personnes retenues, 174 sont originaires de Gorron. Sur ces 174, 64 s’inscrivent dans une lignée de plus d’une génération.

 

Jean Bertin né le 01/09/1905, sabotier, rue du Pré.

Il est le fils de Jean Bertin, sabotier, rue du Pré et de Célestine Juban.

Partager cet article
Repost0
4 février 2024 7 04 /02 /février /2024 12:03
D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…

A partir du recensement de la population gorronnaise de 1962 et une collection de reproduction de cartes postales anciennes j’essaie de retrouver les immeubles sur les cartes postales et leurs occupants en 1962.

 

Recensement de 1962

 

Rue de Bretagne (côté pairs)

 

N° 30 : Arsène Chénel, boucher, son épouse Marie-Claire Laurier, leur fils Gérard,

                Germaine Laurier, sœur de Marie-Claire,

                Guy Hardouin, apprenti boucher.

D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2024 2 30 /01 /janvier /2024 11:37

Je commence ici une nouvelle recherche sur les veuves de guerre. A partir du document : « Les Gorronnais morts pendant la guerre 1914 – 1918 », je vais recenser les femmes ayant perdu leurs maris pendant la guerre. L’objectif étant d’évaluer le nombre de remariages après ces veuvages.

 

Derniers compléments

Pauline Crotté, épouse d’Adolphe Dreux (mort le 9 avril 1918).

On retrouve son décès en 1933 dans les registres journaliers d’inhumations aux archives de Paris. Elle est recensée comme veuve Adolphe Dreux.

Sauf erreur, elle ne s’est pas remariée.

 

Récapitulatif

Remariages : 7 sur 17

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche