Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 15:45

Rappel : l’objectif principal est de retrouver la famille Rouillard. Nous relevons aussi les différents actes, mensuellement, ceux qui correspondent aux familles retenues dans la recherche (ci-dessous) et les éléments ayant un intérêt pour la connaissance de la population à l’époque

Barré, Béchet, Bichet, Boittin, Bouillon, Briman, Cholet, Courteille, Cronier, Demélay, Douillet, Duschénay, Ernault, Foubert, Foureau, Galienne, Garnier, Gesbert, Gesteau,  Gourdelier, Heuveline, Lambert,(Le)Baillif, Lecourt, Le Gros, Lenormand Liger, Loyer, Manceau, Meslin, Milard, Milet, Morin, Normandière, Oger, Roger, Rouillard, Roussel, Ruault, Volcler.

Les actes :

Août : Décès : 4 ; naissances : 3.

Septembre : Naissances : 6 ; mariage : 1 ; décès (- d’un an) : 3 ; naissance jumeaux 1 ; décès en couches : 1

Octobre : Naissances : 2

Novembre : Décès (- d’un an) : 2 ; naissances : 5 ; décès : 3.

Décembre : Décès (- d’un an) : 4 ; décès : 4 ; naissances : 3

Les familles relevant de la recherche

Naissance : Louise Douillet (22/08/1747). Parents : Pierre Douillet, laboureur et Louise Lemonnier.

Naissance : François Ernault (10/09/1747). Parents : Charles Ernault, laboureur à la Corderie, et Françoise Briman.

Naissance : Marie et Jeanne Gesteau (22/09/1747). Parents : Jean Gesteau et Jeanne David. Mère décédée le 23. Jeanne le 26, Marie le 27.

Naissance : Martin Manceau (10/11/1747) décédé (04/12/1747). Parents : Jean Manceau, marchand cordier, et Marie Gautier.

Naissance : Jean Lecourt (13/12/1747). Parents : Jean Lecourt, laboureur, Jeanne Thileu ( ?)

Décès : Jacques Béchet (19/12/1747).

Eléments complémentaires :

Maître François Clément Fleury, procureur fiscal des chatellenies du Boisbrault et de Saint Aubin. Epouse : Françoise Thérèse Le Marchant. Naissance d’une fille : Thérèse Françoise Fleury (24/10/1747).

Alexis Le Voyer, chirurgien.

 

Repost 0
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 12:04

Rue de Bretagne

 

Famille Lemonnier.

 

Rappel : nous cherchons à savoir si Marie Lemonnier, recensée en 1906 avait un rapport avec le couple Lemonnier recensé en 1846.

Après la consultation de son acte de mariage avec Pierre Legros, nous avons la confirmation que Marie Lemonnier est la fille de Pierre et Honorine Lemonnier recensés en 1846.

Marie Lemonnier est née le 22 mars 1853 à Gorron. Au jour de son mariage, 16 mai 1880, ses parents sont décédés : Pierre le 10 juillet 1879, Honorine le 18 février 1876. Elle était alors marchande d’épicerie.

Pierre Lemonnier et Honorine Lemonnier se sont mariés le 27 avril 1837 à Gorron. Pierre Lemonnier est marchand. Il est né à Gorron le huit mai 1808 de Pierre Lemonnier, décédé militaire à Mézière (Ardennes) le 1er juillet 1815, et de Jeanne Chorin, décédée le 5 octobre1836 à Gorron.

Pierre Lemonnier (père) était le fils de Jean Lemonnier décédé à Gorron le 8 janvier 1819 et de Michèle Husson, décédée à Ernée le 17 octobre 1821, originaire de Saint Marc Degrenne (Orne).

Honorine Lemonnier était la fille de Jean Lemonnier, tailleur d’habits et de Julienne Guihéry, décédée à Gorron le 1er avril 1833.

Repost 0
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 12:00

 

Les familles d’origine gorronnaise au 19e siècle.

 

Famille OGER (Auger)

 

Nous avons clos la recherche sur la famille Oger un peu rapidement. Nous nous sommes arrêtés au couple André Oger et Marie Legros, mariés le 21/11/1776. Après consultation des listes fournies par le Cercle Généalogique de la Mayenne, notamment pour les patronymes Auger, nous avons retrouvé André Auger et Louise Courteille, parents d’André Oger, mariés le 21/11/1743. Sur leur acte de mariage, leurs propres parents sont notifiés. Il s’agit de Jean Auger et Ambroise Le Saulnier. Nous n’avons pas leur date de mariage. La consultation des registres paroissiaux, à partir de 1743 nous permettra peut-être de les retrouver.

 

Famille Ernault.

 

Nous sommes partis du mariage Benoni Leguillochet et Jeanne Gallienne (26/05/1894).

 

En 1906, Benoni Leguillochet est peintre. Il est recensé avec son épouse Jeanne Gallienne, Grande Rue à Gorron. Il est le fils de Bénoni Leguillochet et de Mélanie Ernault mariés le 10 juin 1866 à Gorron.

 

Mélanie Ernault est la fille de Mathurin Ernault et de Julie Cochon mariés le 27 mai 1841.

 

En 1851, Mathurin Ernault est recensé comme laboureur avec sa femme, Julie Cochon et leur fille Julie à la Pommerais.

 

Repost 0
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 11:54

Nous relèverons les données concernant la liste des familles retenues dans notre recherche : Barbot, Barré, Béchet, Bichet, Boittin, Bouillon, Briman, Cholet, Courteille, Cronier, Demélay, Douillet, Duschénay, Ernault, Foubert, Foureau, Galienne, Garnier, Gesbert, Gesteau,  Gourdelier, Heuveline, Lambert,(Le)Baillif, Lecourt, Le Gros, Lenormand Liger, Loyer, Manceau, Meslin, Milard, Milet, Morin, Normandière, Oger, Roger, Rouillard, Roussel, Ruault, Volcler.

Des informations utiles à la connaissance de la population sont aussi relevées.

Mars : Décès : 3

Avril : Naissances : 5 ; décès : 2 ; mariages : 1

Mai : Naissances : 8 ; mariages : 1 ; décès : 2

Juin : Décès : 3 ; naissances : 1

Juillet : Naissances : 2 ; décès : 1

 

Naissance de Michel Julien Lecourt (26/04)

Naissance de Louis Jean Ruault (04/05)

Décès de François Lecourt (18/06)

 

A noter un maître d’école : Mathieu Fourmondière.

Repost 0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 10:20
Gorron en cartes postales…

Gorron en cartes postales…

Rappel : nous essayons désormais de dater les cartes postales. Une des sources pour ce travail peut être le nom du photographe s’il est gorronnais.

La semaine dernière, une carte postale signée de Morin, phot., à Gorron. Nous avons fait l’hypothèse que la photo avait été prise avant 1925. Mais nous ne retrouvons pas de Morin photographe sur les listes de recensement en notre possession. La première apparition concerne l’almanach de 1939. Ce Morin avait-il, avant cette date une autre profession principale ? Le problème est que sur les cartes postales n’apparaît pas le prénom de ce Morin. Il est donc difficile de le retrouver sur les listes de recensement.

GORRON (Mayenne). – Grande-Rue                     Chantepie, relieur-Editeur, à Gorron

La carte postale (maison bourgeoise, rue du Bignon) a été postée, sauf erreur de lecture, le 21/08/1913. Parmi les Chantepie recensés en 1906 à Gorron, Victor Chantepie, marchand de journaux, 31 ans, pourrait être le photographe. Sur l’almanach de 1931 et celui de 1939, nous trouvons bien un Chantepie photographe.

Repost 0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 10:18

 

Rue de Bretagne

 

Rappel : nous nous intéressons aux patronymes présents, rue de Bretagne, depuis le 19e siècle.

Famille Lemonnier.

En 1846, il s’agit de Pierre Lemonnier (38 ans), tisserand, d’Honorine Lemonnier (32 ans), son épouse et d’Honorine (7 ans), Constant (2 ans), Vital (2 ans), leurs enfants, recensés au Pont d’Hercé.

En 1906, il s’agit de :

  • Emilienne Lemonnier, domestique, née à Fougerolles en 1888.
  • Marie Lemonnier, épouse de Pierre Legros, marchand de laine, née en 1853 à Gorron.
  • François Lemonnier, corroyeur, né en 1846 à Fougerolles.

A noter, Vital Lemonnier, ferblantier à la Cour des Forges, qui pourrait être l’enfant de Pierre et d’Honorine Lemonnier.

Seule, Marie Lemonnier pourrait avoir un rapport avec la famille présente en 1846. Son acte de mariage avec Pierre Legros nous permettra de tester cette hypothèse.

Repost 0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 10:15

Les familles d’origine gorronnaise au 19e siècle.

 

Famille OGER (Auger)

 

Rappel : nous nous intéressons à la famille Oger (Auger), dans la lignée du couple Marie Oger (née en 1778) et Jean Gendron mariés en 1804.

 

Dans la liste des Oger, présents sur le recensement de 1846 à Gorron, Adélaïde Oger (épouse Jean Renard), Victoire Oger (épouse François Manseau – Manceau), sont les sœurs de Marie Oger (épouse Gendron) dont la descendance nous intéresse.

 

Nous avons donc la lignée suivante : André Oger/Marie Legros (fariniers) ; Marie Oger/Jean Gendron (laboureur), le Pont d’Hercé ; Zénaïde Gendron/Louis Robert, ferblantier ; Louis Robert/Marie Mieuzet (ferblantiers), Grande Rue, en 1906.

 

Les Robert ne sont plus présents en 1921.

 

En conclusion : au cours du 19ème siècle, la lignée des Oger (Auger) que nous avons retenue exerçait les métiers de farinier, laboureur, ferblantier. On les retrouve Rue du Pont neuf, le Pont d’Hercé, Grande Rue.

 

Nous rechercherons dans les registres paroissiaux les Oger à partir de l’année 1778 (naissance de Marie Oger).

 

 

Repost 0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 10:08

Dans le cadre de la recherche sur les familles gorronnaises, nous essaierons de remonter le plus haut possible dans les registres paroissiaux en espérant retrouver les familles retenues. Ceci nous permettra d’établir quelques statistiques concernant le nombre d’actes et leur nature pour chaque année recensée.

Nous partirons de l’année 1747 (date du mariage de Julien Rouillard et Renée, la plus ancienne date concernant la famille Rouillard).

Nous relèverons les données concernant la liste des familles retenues dans notre recherche : Barbot, Barré, Béchet, Bichet, Boittin, Bouillon, Briman, Cholet, Courteille, Cronier, Demélay, Douillet, Duschénay, Ernault, Foubert, Foureau, Galienne, Garnier, Gesbert, Gesteau,  Gourdelier, Heuveline, Lambert,(Le)Baillif, Lecourt, Le Gros, Lenormand Liger, Loyer, Manceau, Meslin, Milard, Milet, Morin, Normandière, Oger, Roger, Rouillard, Roussel, Ruault, Volcler.

Les trois premières pages du registre sont abîmées.

Janvier.

Mariages : 4 ; décès à la naissance : 1 ; 1 naissance

Février.

Décès : 3 (2 moins d’un an) ; mariages : 6 ; baptêmes : 4

Mariage de Pierre Lambert (veuf de Jeanne Raimbault) et Marguerite Bouvier (veuve de Michel Noël, le 09/02/1747).

Mariage de Jean Gesteau et Jeanne Douy le 13/02/1747.

Repost 0
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 12:38
Gorron en cartes postales…

Gorron en cartes postales…

 

Nous avons fait le tour des cartes postales en notre possession (tout du moins leur reproduction). Nous en reprendrons quelques-unes sur lesquelles des indices nous permettrons de les dater : enseignes de commerçants et artisans, cachet de la poste, nm du photographe… En sachant que ces derniers nous donnent la date de l’envoi de la carte postale et non celle de la prise de la photo.

Château du Bailleul, près Gorron (Mayenne)    Hamel-Jallier et Cie

Le cachet de la poste nous indique que la carte postale a été envoyée de Rennes en décembre 1904. Le cliché représente le pignon du château. La seconde photo représente la façade arrière du château. La carte postale a été envoyée du Mans en septembre 1907.

Les deux clichés datent donc du début du 20e siècle, avant les travaux de démolition d’une aile exécutés après 1925 par le nouveau propriétaire.

HERCE (Mayenne) – Château du Bailleul             Morin, phot., à Gorron.

Gorron en cartes postales…
Repost 0
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 12:31

Rue de Bretagne

 

La famille Buin

 

Rappel : le couple Belloir/Buin est présent, rue de Bretagne, en 1921.

En 1936, nous retrouvons Eugène et Marie Belloir, maître d’hôtel. Leurs enfants, Paul, courtier en bestiaux et Madeleine sont recensés avec eux.

En 1962, nous ne retrouvons plus les membres de cette famille rue de Bretagne.

En conclusion

Une lignée partant de Marie Buin, fileuse, avec deux enfants (Augustine et Florent) est présente, rue de Bretagne, dès 1846. Cette lignée est présente jusqu’en 1856.

Une seconde lignée apparaît, rue de Bretagne, en 1906 : Marie Buin et Eugène Belloir que nous retrouvons jusqu’en 1936.

Nous n’avons pu prouver que ces deux lignées se rejoignent. Il y a bien dans la seconde, une Marie Buin (grand-mère de Marie Buin/Belloir) qui pourrait être la Marie Buin de 1846 rue de Bretagne mais cela ne peut rester qu’une hypothèse.

Quoi qu’il en soit, le patronyme Buin est présent, rue de Bretagne, pendant au moins pendant quarante ans.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche