Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 09:52
Gorron en cartes postales…

 

Datation

 

110 – GORRON (Mayenne) – Grande Rue            Chantepie, relieur-éditeur à Gorron

Le cachet de la poste nous indique que la carte postale a été postée le 18 janvier 1908. La photo a donc été prise avant 1908. Nous avons de nombreuses fois vu cette carte avec les différents commerces. A noter le peintre qui, sur son échelle, travaille vraisemblablement sur une autre enseigne. A noter aussi l’ampoule électrique, à droite, au-dessus du magasin Chantepie.

Bien que nous ne voyions pas la date sur le timbre de la seconde carte, son type, représentant la justice, et sa couleur correspondent à un timbre qui aurait été retiré de la vente en 1905. La photo est donc plus ancienne que la première. La boutique sur laquelle travaillait le peintre de la première carte postale était alors une chapellerie (voir enseigne).

Gorron (Mayenne). – Grande Rue           Morin, phot.

Gorron en cartes postales…
Repost 0
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 09:47

 

Rue de Bretagne

 

Famille Landais

Rappel : nous avons suivi des lignées de Landais de 1846 à 1872, date à laquelle elles ne vivent plus rue de Bretagne. Nous repartons de 1906, redescendant vers 1872 pour voir si les Landais du 20e siècle ont quelque chose à voir avec ces lignées.

1906

Henry Landais, serrurier, son épouse Clémentine Divay et leurs enfants : Henri, Louis, Clément, tous serruriers employés chez leur père. Le couple s’est marié à Gorron le 29/07/1878. Henry est le fils de Louis Landais et d’Henriette Pénelet que nous avons suivis de 1846 à 1866, rue de Bretagne.

1901

On retrouve la famille au complet rue de Bretagne.

1896

Deux enfants en plus : Henriette (17 ans) et Louis (11 ans) sont sur la liste de recensement.

1891

Henry Landais et Clémentine Divay n’ont que trois enfants : Henriette, Henri et Louis.

 

Repost 0
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 09:44

Les familles d’origine gorronnaise au 19e siècle.

 

 

Famille Garnier

 

 

Nous partons du mariage de Pierre Félix Chemin (né 12 février 1858), horloger, rue de la Mairie et Marie Louise Fouilleul (01/07/1883). Les deux époux étant nés à Gorron.

 

Pierre Félix Chemin est le fils de Pierre Joseph Chemin (laboureur originaire de Brecé) et d’Agathe Henriette Garnier (née le 11 février 1821 à Gorron, décédée le 01 décembre 1875, cultivatrice à Grappey), mariés le 30/04/1849 à Gorron.

 

Agathe Henriette est la fille de Jean Garnier (cultivateur, né le 28 septembre 1775 et décédé le 06 juillet 1846, à Gorron) et de Marie Madeleine Poirier, propriétaire à Grappey, mariés à Gorron le 09 mars 1814.

 

Repost 0
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 09:39

Introduction

Une grande part des recherches sur les Gorronnais a été consacrée au 19e siècle. Cette période est en effet très présente dans les archives grâce aux listes de recensement. Nous allons entreprendre quelque chose d’équivalent pour le 18e siècle. Les sources reposeront essentiellement sur les actes paroissiaux. De ce fait, elles ne seront pas exhaustives. Nous essaierons, cependant, de réunir le plus d’informations possibles sur les familles, les métiers, l’évolution de la population… Ces éléments s’inscriront dans un bref aperçu de la situation du Royaume et dans les quelques événements spécifiquement gorronnais pouvant être recueillis dans les publications diverses concernant la châtellenie.

Nous procéderons à des relevés décennaux. A chaque étape, nous récapitulerons les différentes séries de données. Chaque semaine, en fonction de l’avancement des informations recueillies, une ou plusieurs rubriques seront consacrées :

  • Aux familles présentes à Gorron.
  • Aux métiers pratiqués.
  • Aux nombres de décès, naissances mariages et à leur fréquence mensuelles, annuelles…

Le travail sur la population gorronnaise au 19e siècle se poursuivra (notamment dans les recherches sur les familles retenues pour la durée de leur présence à Gorron). Progressivement, il rejoindra celui entrepris sur le 18e siècle.

Repost 0
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 09:27

1741

Juillet : décès (moins d’un an) : 2 ; naissances : 2.

Août : naissances : 2 ; décès : 4 ; mariage : 1.

Septembre : naissances : 4.

Octobre : naissances : 9 ; décès : 2 ; mariage : 1.

Novembre : naissances : 6 ; décès : 5 ; mariage : 1 ; décès (- d’un an) : 1.

Décembre : naissances : 5 ; décès : 8 ; décès (- d’un an) : 1 

 

Familles retenues

Naissance/décès : anonyme Landelle, fils de Jean Landelle et Marie Quentin. 07/07/1471.

Décès : Pierre Oger, fils de Jean Oger et d’Ambroise Le Saulnier 17/08/1741.

Naissance : Gillonne Fillâtre, fille de François Fillâtre et Renée Quentin. 01/10/1741.

Naissance : Jeanne Ernault, fille de François Ernault et de Jeanne Gerault. 08/10/1741.

Naissance : Pierre Quentin, fils de François Quentin et Marie Romagné. 23/10/1741.

Naissance : Marie Denard, fille de Pierre Denard et Marie Ruault. 12/11/1741.

Naissance : Renée Quentin, fille de Julien Quentin et de Marie Leray. 12/11/1741.

Naissance : François Rousseau, fils de Joseph Rousseau et de Jeanne le Court. 14/11/1741.

Naissance : Jeanne Le Tissier, fille de Gille Le Tissier et de Jeanne Quentin. 05/12/1471.

Naissance : Charles Portais, fils de Charles portais, la Béneudière, et de Françoise Quentin. 28/12/1741.

 

Métiers

Maçon, tailleur.

Repost 0
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 09:47
Gorron en cartes postales…

Gorron en cartes postales…

Datation

44. – GORRON (Mayenne). – Place du Général-Barabé (sic)       J. Sorel, éditeur, Rennes

Le cachet de la poste nous indique 1917. La photo a donc été prise avant cette date.

La présence du kiosque, devant la bascule entourée par quatre piliers, caractérise l’époque. Elle sera par la suite déplacée place du Champ de Foire.

On retrouve le kiosque et la bascule sur la carte postale ci-dessous. Photo prise sous un autre angle.

GORRON (Mayenne). – place du général Barrabé            Morin, phot.

Gorron en cartes postales…
Repost 0
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 09:44

 

Rue de Bretagne

 

Famille Landais

Rappel : nous suivons les lignées de Landais, rue de Bretagne, en remontant vers le 20e siècle.

1861

Jean Landais, journalier, son épouse Marie Carré et leur fils Joseph Landais (9ans).

Henriette Pénelet, veuve Louis Landais, journalière, et ses enfants : Henriette (17 ans), Marie (8 ans), Henry (7 ans).

Marie Loison, veuve Landais, journalière, et ses enfants Amand, Thérèse, Joséphine.

1866

Jean Landais, journalier (vraisemblablement veuf et son fils Joseph.

Henriette Landais, veuve Pénelet, journalière et ses enfants : Marie et Henri.

Louise Landais, journalière et sa fille, Marie. Sauf erreur de notre part, ce pourrait être Louise Landais recensée en 1846 et que nous ne retrouvons pas sur les listes précédant celle de 1866.

1872

Joséphine Landais, domestique chez Sidonie Lambert, pourrait être la fille de Joseph Landais et Marie Loison.

Apparemment s’arrête ici les lignées suivies depuis 1846.

Repost 0
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 09:37

 

Conclusions générales

 

Avec Vieuvy se termine la série d’articles sur les villages faisant partie, à une époque, du canton de Gorron. Ces articles ont tous été structurés de la manière suivante :

  • Présence ou non de vestiges préhistoriques nous indiquant l’ancienneté de l’implantation de population.
  • Premières sources écrites signalant le regroupement des populations autour d’églises et/ou de châteaux.
  • Premiers seigneurs propriétaires d’une partie des paroisses.
  • Evolution de la population.
  • Développement de l’éducation.
  • Evolution de la vie économique au 19e siècle.

Les événements relatifs à la Révolution sont traités dans une série d’articles à part.

On peut relever des dominantes communes à chaque paroisses : présence fréquente de vestiges préhistoriques ; attestations de l’existence d’églises et de châteaux dès le 12e siècle ; établissement de familles nobles dominant les lieux ; poids important des abbayes (Savigny, Fontaine-Daniel) propriétaires de terres sur les paroisses ; augmentation progressive de la population jusqu’au milieu du 19e siècle avec baisse systématique ensuite ; existence fréquente d’enseignement dès le 18e siècle : maîtres laïques pour les garçons, religieux pour les filles ; dominante écrasante de l’agriculture (élevage, céréales) ; activité autour du fil et des toiles qui disparaît au cours de la seconde moitié du 19e siècle ; artisanat qui se diversifie dans cette seconde moitié.

Repost 0
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 09:29

1741

Janvier/juin

Janvier : décès (- d’un an) : 1 ; décès : 3 ; mariages : 2 ; naissances : 2.

Février : décès (- d’un an) : 1 ; naissances : 2 ; mariages : 3.

Mars : naissances : 3 ; décès : 2.

Avril : naissances : 7 ; décès : 3.

Mai : naissances : 5 ; décès : 5 ; mariage : 1 ; décès (- d’un an) : 1.

Juin : décès (- d’un an) : 1 ; naissances : 3 ; mariages : 2 : décès : 2 

 

Familles retenues

Naissance Marie Le Tissier, fille de Gilles Le Tissier et Jeanne Quentin. 26/01/1741. Décédée le 04/02/1741.

Mariage : Guillaume Meslin et Marie Richard. 13 (?)/02/1741.

Naissance : Jean Rousseau, fils de Jean Rousseau et de Françoise Meslin. 12/04/1741.

Naissance : François Ruault, fils de François Ruault et Ambroise Oger. 14/04/1741.

Naissance : Julienne Courteille, fille de Joseph Courteille et Jeanne Du… 01/05/1741.

Décès : Renée Vaugeois, fille de Guillaume Vaugeois et Jeanne Manceau. 04/05/1741.

Naissance : Claude Quentin, fils de François Quentin, fileur de laine, et Jeanne Fontaine. 06/06/1741.

Mariage : Jean Durand et Jeanne Liger. 12/06/1741.

 

Métiers

Meunier, journalier, hoste, cordonnier, boucher, fileur de laine, maître maréchal, charpentier.

 

Repost 0
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 09:54
Gorron en cartes postales…

 

Datation

 

1 -  GORRON (Mayenne) – La Gare

Sur la première carte postale, représentant la gare elle-même, côté route de Brecé, le cachet de la poste indique 1913. La carte postale a été envoyée le 17 août. La photo a donc été prise avant 1913.

Sur la seconde, on ne peut déchiffrer le cachet. Le timbre (la semeuse) est identique. La forme des deux légendes aussi. On peut penser que la photo a été prise à la même époque. Le train longe le champ où on a creusé un plan d’eau dans les années 1970 (plan d’eau aujourd’hui asséché) à l’arrière de l’ancien hospice (actuelle maison de retraite – EHPAD).

? – GORRON (Mayenne) – Passage du tramway dans la vallée

Gorron en cartes postales…
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche