Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 11:47

 

Dans l’ouvrage de Gabriel Boullard

 

Chapitre : Fabrique de l’église

 

18e siècle

Jean et Guillaume Lefizelier : laboureurs.

Julien Gobbé : notaire royal.

François Clément Fleury : avocat.

 

Sources diverses

 

16e siècle

François Doré,  Guillaume Manceau, Jean Garnier, Michel Garnier (sieur des Portes) :  notaires royaux.

Michel Mesnard : licencié es droit.

Pierre de la Bunaiche : noble sieur du Rocher.

 

17e siècle

Nicolas de Mongaudain : chirurgien.

François Thureau : sieur de la Mancelière, avocat.

Guillaume Picquet :  praticien

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 12:01
Une promenade gorronnaise…

 

Le cimetière 

 

Les monuments originaux

 

Dans le registre de blocs de granit dans lesquels on sculpte en relief les éléments permettant d’identifier les défunts, on trouve la sépulture de Barbe-Reine Quentin. Une simple dalle sans ornements religieux avec le texte suivant :

Ci git le corps de Barbe-Reine Quentin Epouse et Veuve de M. G-J-F Garnier D Médecin et ancien Maire de cette ville Née le 30 janvier 1773 et décédée le 2 mai 1860

Barbe-Reine Quentin, née à Hercé, est la femme de Guillaume Jean François Garnier (mariage le 23 février 1802), médecin, neveu de Jean-Jacques Garnier, l’illustre Gorronnais. Elle est décédée à la Grange dans la maison où Jean-Jacques Garnier a été élevé. Guillaume Garnier a été maire de Gorron de 1811 à 1821. Il est mort à la Grange le 21 mars 1843.

 

Complément d’information transmis par Claude
 

Léon Garnier est né le 6/02/1863 à Gorron fils de Martial Garnier et Anaise Périer, docteur en médecine aussi, en 1906 on le trouve comme docteur à Moulins la marche (Orne), célibataire semble-t-il.  

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 11:58

Grande Rue/Rue du Bignon

Patronyme : Corbeau

 

1846

Marie Morin (Maurice/Morice), veuve Corbeau, fileuse, son fils julien Corbeau, maçon, 27 ans et son petit-fils Victor Corbeau, 6 ans, le Bignon.

1906

François Corbeau, tanneur (employé Gendron), sa mère, Jeanne Bruère, rue du Bignon.

Sophie Corbeau, ouvrière, née en 1850 à Gorron et sa sœur Marie Corbeau née en 1852 à Gorron, rue du Bignon.

 

Nous retrouvons Julien Corbeau, 29 ans, né le 26 novembre 1818 à Gorron, maçon, qui se marie le 21 août 1848 à Gorron avec Virginie Chrétien. Sa mère est Marie Maurice, son père René Corbeau. Nous retrouvons bien un mariage entre René Corbeau et Marie Morice le 20/04/1809 à Saint Mars sur Colmont.

L’acte de naissance de Julien Corbeau confirme la filiation de Julien Corbeau, fils de René Corbeau, laboureur et Marie Maurice.

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 11:56

 

 

1936

 

On retrouve Antoinette Meslin, piqueuse et sa mère Augustine Buchard, rue Jean-Jacques Garnier.

 

En conclusion

 

Nous pouvons remonter à 1744, pour l’instant, la lignée de la famille Meslin/Buchard à Gorron ; Claude Godeau/Anne Boulay (1744) ; François Godeau/Anne Galopin (1769) ; Anne Godeau/René Meslin (journalier) (1797) ; René Meslin (tisserand)/Marie madeleine Liger (1826)  ; René Auguste Meslin (cantonnier)/Louise Mathurine Moussay (1865) ; Constant Meslin (menuisier)/Augustine Buchard (1895) ;  Antoinette Meslin (1936).

 

Famille Lory/Martin

 

Pierre Joseph Lory (boulanger) et Marie Emma Martin (propriétaire) (24/01/1880).

 

Pierre Joseph Lory est le fils de Jacques Joseph Lory (boulanger) et de Claire Grilhault (propriétaire) mariés le 14/02/1852 à Gorron.

Marie Emma Martin est la fille de Pierre Martin et de Marianne Labiche non originaires de Gorron.

Nous suivrons la lignée des Lory et des Grilhault

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 11:53

1758

 

Juillet/décembre

Juillet : naissances : 3 ; mariages : 3 ; décès (- d’1 an) : 1 ; décès : 1.

Août : décès : 4 ; naissances : 3.

Septembre : décès : 4 ; naissances : 14 ; décès (- d’1 an) : 1.

Octobre : naissances : 6 ; mariage : 1 ; décès (- d’1 an) : 4 ; décès : 3.

Novembre : décès : 6 ; naissances : 6 ; mariage : 1 ; décès (- d’1 an) : 1.

Décembre : naissances : 8 ; décès (- d’1 an) : 2 ; décès : 1.

 

Familles retenues 

Mariage : François Béchet (fils de Jean Béchet et de Marguerite Le Tixier) et Renée Filliatre (fille de François Filliatre et de Renée Quentin. 12/01/1758.

Mariage : Guillaume Manceau (fils de Guillaume Manceau et de Françoise Guerrier) et Françoise Quentin (fille de François Quentin et de Jeanne Fontaine). 18/01/1758.

 

Métiers

Michel Desmoulins : tixerain (tissserand) ; François Béchet, François Filliatre : voituriers ; François et Guillaume Manceau : tissiers ; François Quentin : aubergiste ; Jean Roussel : journalier ; Pierre Desmoulins : concierge ; Jean Lecour : hoste

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 11:51

 

Bouchers

 

Famille Renard

 

En 1846, une troisième génération de Renard exerce le métier de boucher à Gorron : Jean Baptiste Renard (marié à Michelle Liger), fils de Jean Renard et Adélaïde Sophie Oger.

Nous allons suivre les adresses de ces bouchers issus de la même génération à Gorron. 

Jean Renard (Adélaïde Sophie Oger) : rue du Pré puis rue du Bignon puis rue du Pré.

Pierre Renard (Jeanne Liger) : Grande Rue puis carrefour des Rosiers puis rue de la Mairie.

Jean Baptiste Renard (Michelle Liger) : rue des Sarrazins puis place du Marché au Chanvre (de la Houssaye).

En 1856, un Baptiste Renard (épouse Hortence Grosse) apparaît sur les liste. C’est le fils de Pierre Renard et Jeanne Liger, le cousin de Jean Baptiste, rue du Maine.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 11:47

Dans la notice sur Gorron

 

17e siècle (suite)

Pierre Filliastre : sieur de la Roche.

Maître Michel Brodin : sieur de la Bouillardière.

Pierre Garnier : sieur des Portes.

Guillaume Picquet : praticien. Vraisemblablement notaire n’ayant pas encore de diplôme.

François Le Brun : sieur des Roches.

Michel Garnier : marchand, sieur de la Pichardière.

René de la Touche : écuyer, sieur de la Rousine. Ecuyer : gentilhomme anobli qui accompagne un chevalier.

Jean Baptiste Filliâtre : sieur de la Haye.

Famille Villedou : écuyers habitant la maison seigneuriale du Rocher.

 

Dans l’ouvrage de Gabriel Boullard

 

Chapitre : Fabrique de l’église

 

15e siècle

Nicolas Rousseau : sieur de Montfranc, procureur du Roi au grenier à sel de Gorron.

 

17e siècle

René de Gasnier : sieur de Cerizier, substitut du subdélégué de l’élection de Mayenne. Le subdélégué est à la tête d’une circonscription d’une généralité. Correspondant à une sous-préfecture actuelle.

Claude Gouger : maître chirurgien, sieur de la Renardière.

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 12:01

 

1758

 

Janvier/juin

Janvier : naissances : 4 ; mariages : 3 ; décès (- d’1 an) : 2 ; décès : 3.

Février : décès : 5 ; naissances : 3.

Mars : naissances : 13 ; décès : 1 ; décès (- d’1 an) : 3.

Avril : naissances : 6 ; mariage : 1 ; décès (- d’1 an) : 4 ; décès : 3.

Mai : décès : 5 ; naissances : 7 ; décès (- d’1 an) : 1 ; mariage : 1.

Juin : naissances : 7 ; décès (- d’1 an) : 2 ; décès : 1.

 

Métiers

Michel Desmoulins : tixerain (tisserand) ; François Béchet : garçon voiturier ; Guillaume Manceau : tixier (tisserand) ; François Quentin : aubergiste ; François Bertré : journalier ; Pierre Desmoulins : concierge ; Julien Le Ray : journalier ; Jean Lecourt : hoste.

 

Familles retenues

Mariage : François Béchet (fils de jean Béchet et de Marguerite Tiller) et Renée Filliatre (fille de Fraçois Filliatre, voiturier et de René Quentin). 12/01/1758.

Mariage : Guillaume Manceau (fils de Guillaume Manceau et de Françoise Guerrier) et Françoise Quentin (fille de François Quentin et de Jeanne Fontainne). 19/01/1758.

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 11:58

Bouchers

Rappel : nous repartons des bouchers au 18e siècle pour essayer de suivre leur lignée vers le 19e.

Les recherches sur les descendants des trois bouchers n’ont pas abouti. Nous allons donc maintenant résumer la recherche entreprise sur les bouchers charcutiers de Gorron.

Deux familles : Renard et Lambert marquent le 19e siècle.

Nous allons suivre ces deux familles.

 

Renard

La première référence concerne le recensement de la population en 1836.

Trois Renard sont bouchers à cette époque : Jean (40 ans), Pierre (41 ans), Jean (39 ans).

Nous avons déjà vu que Jean Renard (épouse Sophie Oger) est issu de la lignée : Jean Renard/Jeanne Heuzé (Heujé) ; Jean Renard/Marie Pénelec.

Jean Renard (épouse Marie Béchet) est issu de la lignée : Jean Renard /Marguerite Delaulné Delaunay) ; Guillaume/Renard Templier.

Pierre Renard (épouse Jeanne Liger) est le fils de Jean Renard et Jeanne Heuzé, famille de bouchers.

Nous avons donc deux générations de bouchers : Jean Renard/Jeanne Heuzé et leurs fils Jean Renard/Sophie Oger et Pierre Renard/Jeanne Liger.

 

Complément d’informations transmis par Claude :

Marie Vanier ou Vannier est la demi-soeur de Robert Vanier(29/10/1691). André Vanier leur père s'est marié une 1ère fois en 1685 avec Renée Guérin et ensuite en 1713 avec Jeanne Demeslay. 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 11:53

 

Dans le prolongement des articles « Gorron au 18e siècle », nous allons recenser les patronymes gorronnais les plus anciens dans les sources à notre disposition. Nous excluons de cette recherche les prêtres, dont la liste a déjà été faite et qui concerne le plus souvent des personnes d’origine non gorronnaise.

Nous nous appuierons essentiellement sur la « Notice sur Gorron » de Charles Trouillard éditée en mars 1868 (et plus précisément sur le chapitre : « Hommes remarquables de Gorron ») et sur l’ouvrage de Gabriel Boullard très souvent cité sur le blog.

 

Dans la notice sur Gorron

 

16e siècle

Jean Daltrème : notaire apostolique. Le notaire apostolique, était autrefois un officier public établi par le pape pour recevoir les actes concernant les matières spirituelles & ecclésiastiques. Sa fonction s’est progressivement élargie aux actes généraux dans le cadre du notariat royal.

 

17e siècle

Jehan Garnier : notaire royal.

Nicolas de Mongadin : chirurgien.

Pierre Garnier : Procureur fiscal au baillage de Gorron. Le procureur fiscal est un des trois membres d’un tribunal seigneurial. C’est lui qui engage les poursuites éventuelles.

 

Complément d’informations transmis par Claude sur le patronyme Manceau : 

Famille (Le)Gourdelier : René Le Gourdellier s'est marié à Châtillon sur Colmont le 25/03/1813 avec Jeanne Manceau. il est né à Gorron le 11/12/1781 fils de René Le Gourdellier et Renée Béchet mariés à Gorron le 29/06/1779. René Le Gourdellier est né le 4/08/1747 à Châtillon fils de Mathieu et Marie Hallier.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche