Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2021 7 28 /11 /novembre /2021 11:44

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Décembre 1846

 

L’année a été marquée par des attentats contre Louis-Philippe, roi des Français. J’ai l’impression que tout va mal dans le pays. Les accidents de chemins de fer se multiplient. La troupe tire de plus en plus souvent sur des manifestants. Qu’ils se mettent en grève pour leurs salaires misérables ou leurs conditions de travail déplorables. Il en est de même contre ceux qui dénoncent l’augmentation du prix du pain.

 

Si le pays ne va pas très bien, je ne suis pas moi-même en très grande forme. Un gros rhume qui traîne. Avec une toux sèche qui me déchire la poitrine. Je suis suivie par Martial Garnier qui a fait tout ce qu’il pouvait mais qui n’a pas trouvé l’origine de mon mal. Je suis alors allée voir son confrère Edmond Rouet. Malheureusement il n’a pas pu faire beaucoup mieux. Ce qui m’ennuie le plus, c’est la grande fatigue qui me retient souvent au lit.

 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2021 7 21 /11 /novembre /2021 09:24

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Léonie Biard

Décembre 1845

 

Une nouvelle assemblée a vu le jour au niveau départemental : Les conseils généraux. Notre maire, M. Ledauphin-Blinière est élu pour le canton de Gorron.

Une nouvelle invention : le télégraphe électrique. Je ne sais pas bien comment cela fonctionne mais les communications à distance vont être facilitées.

Notre Dame de Paris, que j’ai eu l’occasion de voir lors d’un voyage avec mon mari, va être rénovée par un illustre architecte : Viollet-Leduc.

Quelque chose de plus léger mais qui en dit long sur la place des femmes dans notre société. Victor Hugo a été surpris en flagrant délit d’adultère dans un hôtel. En tant que Pair de France, il n’a pas été arrêté. Mais sa partenaire Léonie Biard, pourtant elle-même romancière, a été emmenée à la prison Saint-Lazare… Sans commentaires.

 

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 11:32

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Décembre 1844

 

Des tensions sont de plus en plus fréquentes dans les diverses mines du pays. Le travail très dur, les salaires très faibles, amènent les mineurs à la révolte. Les propriétaires des mines refusent d’accéder à leurs revendications. On en arrive à la cessation du travail. La répression est féroce. On fait donner la troupe. Et les soldats peuvent tirer pour repousser les ouvriers qui n’ont plus rien à perdre. On relève des blessés et parfois des morts.

Chez nous aussi, certains connaissent la misère. Les journaliers qui travaillent dans les fermes ne possèdent rien. Il suffit de conditions climatiques défavorables pour que des familles soient à la limite de la famine. Heureusement, des aides sont organisées le plus souvent par l’Eglise. La charité évite les explosions de colère. Et nous n’avons pas de concentrations importantes d’ouvriers. Les tanneries, carrières de pierre ou fabriques de toiles sont de dimensions modestes.  Nous ne connaissons pas  ce genre de mobilisation d’ouvriers sous forme de grève.

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 11:35

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Décembre 1843

 

Je viens de m’abonner au magazine l’Illustration. En plus des articles sur l’actualité, on y trouve de nombreuses illustrations sous la forme de dessins, de gravures, de reproduction de daguerréotypes… Ce qui rend plus accessibles à tous, les informations sur la marche du monde.

Beaucoup se réjouissent de la conquête de l’Algérie. Comme si on oubliait que ce pays était déjà occupé par ce qu’on appelle les indigènes. On confisque de plus en plus de terre. On doit lutter contre des révoltes qui me paraissent justifiées. Un chef indigène, Abdel Kader a été battu et obligé de se réfugier dans un autre pays.

Une bien triste nouvelle pour les lecteurs du grand Victor Hugo. Sa fille chérie, Léopoldine, est morte noyée dans une boucle de la Seine alors qu’elle se déplaçait sur un bateau, près de sa maison.

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2021 7 31 /10 /octobre /2021 10:06

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Décembre 1842

 

Lorsque le premières lignes de chemin de fer ont été ouvertes, certains ont dénoncé ces nouveautés comme pouvant être dangereuses pour les voyageurs. Une catastrophe sur la ligne de Versailles, faisant cinquante-cinq morts, a relancé la polémique sur ce moyen de transport qui pourtant paraît bien utile. Il continue d’ailleurs à se développer et de nombreuses lignes nouvelles sont ouvertes.

L’héritier de la couronne, le Duc d’Orléans, s’est tué dans un accident de voiture hippomobile. Ses chevaux s’étant emballés. Une loi est promulguée écartant la duchesse d’Orléans de la régence si la situation se présentait. Décidément, la femme n’est pas près d’avoir les mêmes droits que l’homme.

Même dans une petite ville comme Gorron, les femmes sont exclues de toutes décisions concernant le fonctionnement de la commune. Heureusement, dans le domaine familial, elles peuvent se rattraper et exercer un certain pouvoir sur les autres membres de la famille qui dépendent souvent d’elles dans les affaires domestiques.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2021 7 24 /10 /octobre /2021 10:31

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Décembre 1841

 

On commence à s’intéresser au travail des enfants. Cela m’a toujours paru scandaleux d’exploiter des enfants pour gagner de l’argent. Je pense aux miens. Je ne peux les imaginer dans des tâches épuisantes et dangereuses du fait simplement de la situation sociale de leurs familles.  Désormais, les enfants de moins de huit ans ne pourront être employés dans l’industrie. Le travail ne pourra dépasser huit heures par jour pour les 8 – 12 ans. Les 12 – 16 ans pourront encore travailler jusqu’à douze heures par jour. Et on ne parle pas de l’agriculture. J’ai vu de tout jeunes enfants épuisés dans les champs.

Décidément, la recherche du profit mène le monde. Seul l’intérêt immédiat compte. Un projet de loi a entraîné des révoltes. Et, cette fois, pas de miséreux au bord de la disette. Non. De riches propriétaires se sont levés contre un nouvel impôt sur les portes et les fenêtres. Plus votre maison est grande, plus il y a d’ouvertures. Il me paraît assez juste  d’imposer en fonction de la richesse. On assiste à des aberrations : des démolitions d’une partie de belles demeures uniquement pour échapper à cet impôt.

 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2021 7 17 /10 /octobre /2021 11:37

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Blanqui

Décembre 1840

 

Tout le monde parle d’Auguste Blanqui. Il vient d’être condamné à mort. Sa peine sera commuée en détention à perpétuité. Il a déjà plusieurs fois connu la prison pour ses activités « révolutionnaires » favorable à une République sociale. On a appris qu’il était emprisonné au Mont Saint-Michel. Un autre prisonnier politique a fait aussi parler de lui. Il s’agit du neveu de l’Empereur qui, lui aussi, a été condamné à la prison à vie. Pour des ambitions politiques bien différentes.  Mais c’est surtout de Napoléon 1er qu’on a parlé cette année. Ses cendres ont été rapatriées en France. Elles reposeront aux Invalides dans un tombeau digne de l’importance de son image politique.

Pour notre vie quotidienne, deux décisions occuperont une grande place dans le futur. L’adoption du système métrique transformera nos habitudes, notamment dans les échanges. Et l’apparition du sapin de Noël  lors des fêtes de fin d’année aura de l’importance pour moi. J’ai fait mienne cette coutume et me suis empressée d’en dresser un dans notre maison.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 10:20

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Décembre 1839

 

J’ai appris qu’une nouvelle invention allait nous permettre de photographier des paysages ou des individus. Jusqu’à présent, pour garder le souvenir physique de nos aïeux, il fallait avoir recours à des peintres. Seules les familles riches pouvaient se le permettre. Désormais, j’espère que chacun pourra, au niveau familial, se constituer des albums faisant revivre les ancêtres disparus.

Une autre invention se développe rapidement. Il s’agit du chemin de fer. Les lignes se multiplient, même si elles restent encore courtes. On n’est pas près de voir une locomotive et ses wagons desservir notre petite ville. Mais cela arrivera certainement un jour.

Je continue à me passionner pour le lecture. Deux auteurs me ravissent en ce moment : Balzac  qui vient d’être élu à la présidence de la Société des gens de lettres et  Stendhal. Cela ne m’empêche pas de m’intéresser à l’évolution de notre société. J’ai regretté que l’esclavage ne soit pas totalement aboli. Même si, désormais, tout enfant d’esclaves naîtra libre.

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 09:01

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

La Roche Gandon

Décembre 1838

 

Gorron connaît d’importants travaux de voiries. Les anciennes rue du Moyen Âge, étroites et sinueuses, sont remplacées par des voies plus larges, plus droites, facilitant ainsi les communications. Le commerce et l’industrie se développent et permettent à certaines familles de faire fortune. Pour ma part, je suis plus intéressée par la littérature. Des auteurs que j’aime comme George Sand, Victor Hugo se sont regroupés pour créer la Société des gens de lettres qui devrait permettre à de nouveaux écrivains d’écrire et de se faire connaître.

Une loi oblige les préfets à s’équiper d’un lieu d’accueil pour les aliénés. A Mayenne, près de Gorron, il existe déjà ce genre de lieu. La Roche Gandon, établissement vers lequel sont dirigés les Gorronnais malades mentaux, héberge déjà plus de deux cents pensionnaires. Le conseil municipal est chargé d’établir la liste de ceux qui doivent être internés, considérés comme dangereux pour eux et pour les autres. On assiste parfois à des scènes très pénibles où les pauvres fous sont emmenés, entravés, vers la Roche Gandon.

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 10:03

Le journal de Hyacinthe Boullard (épouse Péan)

Décembre 1837

 

Les transformations dans l’enseignement des jeunes enfants se poursuivent. Il faudra, là encore, attendre quelque temps avant de voir une salle d’asile créée à Gorron. Mais, désormais, les écoles pourront accueillir des enfants de 2 à 6 ans. Cela se fera sans doute à l’Hospice avec les religieuses enseignantes.

Un jeune Gorronnais est mort en Algérie. La présence de la France dans ce pays entraîne des guerres. Les habitants refusent de se faire coloniser. Cela aboutit des massacres. C’est bien triste. Pourquoi ne pas les laisser tranquilles chez eux ?

Les maladies sont suffisamment atroces pour ne pas aller tuer volontairement des humains. Cette année, nous avons eu une épidémie de grippe qui a fait de nombreux morts, enfants en bas âge et vieillards, dans notre petite ville.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche