Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2022 7 03 /07 /juillet /2022 09:21

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Décembre 1877

 

Des projets d’ouverture de voies suscitent d’âpres discussions dans le sein de la municipalité. En ce qui concerne les ruelles qui mènent à l’hospice, nous n’en sommes qu’à l’amélioration de leur entretien. Par contre, l’ouverture d’un boulevard menant à l’église est en bonne voie. D’autant plus que des legs sont faits pour la réalisation de ce projet bien utile maintenant que la nouvelle église a été consacrée le 12 juillet. Les donateurs sont nombreux : le curé, M. Péan, Mme Lecomte, M. Le Marchant, M. Faverie. J’apprends que des arbres seront plantés de chaque côté de la voie. J’en suis ravie.

Le gouvernement abolit la loi sur les délits de presse. Ce qui me paraît une bonne chose. Mais le Président du Conseil est poussé à la démission, à cause de cette abolition, par le Président de la République Mac Mahon. Décidément, celui-là , j’ai hâte qu’il ‘en aille. Quand une élection à la chambre des députés ne lui convient pas il décide une nouvelle dissolution.

 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2022 7 26 /06 /juin /2022 09:40

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Décembre 1876

 

La supérieure de l’hospice a raison de se plaindre des difficultés d’accès à l’hospice. La rue de l’abreuvoir, une montée très raide, est souvent boueuse. Mais je crains qu’on ne soit pas prêt à ouvrir une nouvelle rue. Les finances de la commune posent problème. La municipalité ne peut même pas subventionner la construction du clocher de la nouvelle église.

Une affaire commence à faire scandale. A l’école communale des filles, dirigée par la supérieure de l’hospice, les élèves payants seraient séparés des élèves fréquentant gratuitement l’école. Ce qui est inacceptable. D’autant plus que des religieuses en seraient responsables.

On parle d’un projet qui paraît totalement utopique : creuser un tunnel sous la Manche reliant la France à la Grande Bretagne. Par contre, la fabrication de navires frigorifiques permettant de transporter des carcasses d’animaux de l’Europe à l’Amérique est une réalité !

Partager cet article
Repost0
19 juin 2022 7 19 /06 /juin /2022 11:07

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Mac Mahon

Décembre 1875

 

Il y a plusieurs façons de lutter contre la misère qui peut entraîner des désordres sociaux. Réprimer ces désordres ou réduire cette misère. Notre curé doyen s’est levé contre ce qui pouvait se passer dans les « bas-fonds » des Quatre Piliers en appelant à la morale. Mme Forton (la femme de Jacques Forton, juge de paix) a légué 1000 F au bureau de bienfaisance.

Des reconstructions sont prévues à l’hospice. Le clocher de la nouvelle église commence à s’élever. Le square du Bignon va être rénové. Des décisions municipales qui me semblent les bienvenues.

Notre Président de la République, Mac Mahon, s’est ridiculisé après les crues catastrophiques dans le bassin de la Garonne en s’écriant : « Que d’eau, que d’eau ! ». Et, désormais, les Présidents seront choisis pour sept ans…

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2022 7 12 /06 /juin /2022 11:15

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Décembre 1874

 

Pour rejoindre Mayenne par Brecé, nous passons par le chemin qui descend du carrefour des Quatre Piliers au Gué Guiard. Ce chemin vient d’être classé. On peut espérer maintenant qu’il sera mieux entretenu. Dans les périodes de pluie, il devenait presque impraticable.

Notre nouveau maire, Auguste Le Marchant, tient à appliquer les différents articles du nouveau règlement de police de la ville. Il insiste particulièrement sur la propreté générale et a du mal à changer les habitudes des habitants. Mais tout le monde a l’air d’accord pour interdire les bains nus dans la Colmont.

Les enfants de moins de 13 ans ne pourront plus travailler. Le travail des femmes sera, lui aussi, réglementé et des inspecteurs viendront surveiller l’application de ces lois. Ce qui me paraît une bonne chose même si de nombreux artisans sont contre.

Partager cet article
Repost0
5 juin 2022 7 05 /06 /juin /2022 10:01

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Le Comte de chambord

Décembre 1873

 

Une polémique s’est développée à Gorron. Les gendarmes auront droit à un service de santé gratuit assuré par le docteur Duhail et le pharmacien M. Guesdon. D’autres corporations réclament le même avantage. Par contre, tout le monde est d’accord pour l’installation d’une station télégraphique et de deux lampes sur la façade de l’église (payées pour moitié par le curé doyen).

On a appris la mort de Napoléon III en Angleterre. Cela n’a pas ému grand nombre. Même ceux qui s’affichaient comme Bonapartistes pendant l’Empire. Il faut dire que cela leur donnait quelques avantages, notamment au sein du conseil municipal.

Désormais le mandat du Président de la République  sera de sept ans. Peut- être en espérant que le Comte de Chambortd, héritier du trône de France, sera mort avant la fin du mandat en cours. On se souvient de l’élection de louis Napoléon Bonaparte qui, de Président de la République, est devenu empereur.

Partager cet article
Repost0
29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 09:28

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Décembre 1872

 

Notre maire, M. Péan-Launay, est décédé en janvier. Il est remplacé par Auguste Le Marchant. Une souscription a été voté pour participer à la libération du territoire après la guerre de 1870. Par contre, les finances de la commune ne sont pas très bonnes. Cela fait quatre ans que l’église est en construction. L’entrepreneur est tombé en faillite. La municipalité ne peut aider au financement de l’église. La Fabrique va faire appel à l’état.

Après la défaite de l’Empire, la République réorganise la conscription. L’Etat pourra, désormais, mobiliser une partie de la population en cas de nécessité de défendre le pays. Cette fois, il n’y aura plus la possibilité de se faire remplacer par un jeune homme de famille pauvre en le payant. Un tirage au sort est maintenu cependant. En fonction des nécessités, certains conscrits seront mobilisés pendant cinq ans. D’autres seulement pendant un an en fonction du numéro tiré.

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2022 7 22 /05 /mai /2022 09:34

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

La Commune

 

Décembre 1871

 

Tout près de chez nous, un événement a fait grand bruit : la Vierge serait apparue à des enfants à Pontmain. Pour certain le miracle a quelque chose à voir avec cette guerre qui a frappé la France. Pour d’autres l’augmentation du prix du pain semble bien plus importante.
Nous avons appris qu’à Paris une révolte d’ouvriers et artisans a été réprimée dans le sang. Pour beaucoup, on a bien fait de punir ceux qui sont souvent présentés comme des brigands, des sauvages. Décidément, notre pays connait des moments bien difficiles.
Les Prussiens sont toujours présents sur notre territoire. Il a fallu attendre le mois de mai pour que la guerre s’arrête officiellement. Notre province d’Alsace et une partie de la Lorraine sont annexées par nos ennemis. Nous avons vu des réfugiés de l’Est de la France arriver à Gorron
Nous commençons à mieux connaître les membres de la Commune de Paris qui ne semblent pas être tous des brigands. La répression de la part de la République est féroce : exécutions, déportations… 

Partager cet article
Repost0
15 mai 2022 7 15 /05 /mai /2022 11:17

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Décembre 1870

 

Le 19 juillet 1970, la France déclare la guerre à la Prusse. L’Empereur Napoléon III prend la tête de l’armée à Metz. Dès août, les Prussiens entrent en Alsace.  L’armée française est défaite.  Le 2 septembre, l’Empereur signe la reddition. Il est considéré comme prisonnier de guerre. Le 4 septembre la IIIème République est proclamée.  La guerre continue et Paris est assiégé. La jeune République tente de s’opposer à l’avance des Prussiens. Mais les défaites se multiplient. La capitulation sans condition du maréchal Bazaine à Metz illustre les difficultés qui s’accumulent sur la France

La guerre contre la Prusse et la défaite rapide de la France a bouleversé notre quotidien. Les Prussiens étaient arrivés jusqu’en Mayenne. Dans chaque canton, des bataillons de défense civiles étaient organisés. La guerre s’est arrêtée avant et nous n’avons pas connu de combats à Gorron. Par contre, une violente épidémie de variole  a décimé une partie de la population. La municipalité a donné du travail aux nécessiteux. Ils ont agrandi le cimetière pour accueillir les sépultures des nombreux défunts.

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2022 7 08 /05 /mai /2022 11:14

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Décembre 1869

 

Un scandale commence à enfler à Gorron. Lors de la démolition de l’ancienne église, il a été décidé de créer un nouveau cimetière. Dans l’ancien, il existait de nombreux monuments essentiellement en granit venant de nos carrières au sud de la ville. Ces monuments ont été détruits et les pierres imposantes ont été dispersées dans les commune environnantes. Jusqu’à Mayenne. Leur utilisation, souvent profane, scandalise certaines familles. Mais il y a plus grave. Les ossements de nos ancêtres ont été entassés, n’importe comment, dans une fosse commune, sans aucun respect…

Au niveau national, les élections législatives montrent un renforcement de l’opposition républicaine à l’Empire. Les ouvriers s’organisent de plus en plus efficacement. Des caisses de secours mutuel sont créées. Des grèves importantes éclatent pour la réduction du temps de travail, l’augmentation des salaires. La répression parfois meurtrière par la troupe ne réussit pas à réduire ces luttes. Il semble bien que l’Empereur hésite entre une plus grande liberté et le maintien d’un ordre strict.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2022 7 01 /05 /mai /2022 10:39

Le journal de Marie Constance Péan (épouse Charles Boullard)

Décembre 1868

 

On a installé de nouvelles pompes dans les rues de Gorron. Le froid très vif du début de l’année en avait abîmé quelques-unes. Pas assez protégées sans doute.

 Chaque jour, on voit des femmes porter leurs seaux et leurs brocs. Pourquoi toujours des femmes ? Les hommes prétendent que cela leur permet de bavarder. Ils feraient mieux de les aider. Ils disent qu’ils ont à s’occuper des armes de la Garde mobile pour lesquelles on cherche un local pour les remiser. Une tâche plus noble selon eux.

Notre empereur semble vouloir libérer un peu la presse. Des hebdomadaires opposés à l’Empire sont créés, comme la Lanterne d’Henri  Rochefort. Par contre il se méfie toujours des revendications ouvrières. Il vient de dissoudre la section française de l’Internationale Ouvrière.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche