Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2022 7 16 /01 /janvier /2022 11:38

Bulletin paroissial 

Petits chanteurs à la Croix de bois

Entre Nous : octobre, novembre 1954

 

Pendant trois mois, le bulletin n’est pas paru.

 

Retour d’un prisonnier. Le lieutenant-colonel Maurice Lemeunier de la Légion étrangère, gorronnais, a été fait prisonnier pendant la guerre d’Indochine, en mai 1954 après la chute de Dien-Bien-Phu. Il vient d’être libéré.

Spectacle musical. Les Petits Chanteurs à la Croix de bois chanteront à l’église de Gorron le samedi 16 octobre.

Section de ping-pong. La Jeanne d’Arc va engager une équipe de ping-pong dans le championnat de la Mayenne. Une deuxième équipe est engagée en novembre. Elles jouent dans la salle Sainte-Thérèse.

Des gorronnaises religieuses. Melle Paulette Fouqué à la Communauté de Briouze, Melle Gisèle Doudard chez les Sœurs de la Miséricorde de Séez.

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 11:59

Les délibérations municipales (1926)

Une commission pour l’administration du corps des sapeurs-pompiers. M.M. Léon Gendron (marchand de grains, rue de Brecé) et Victor Picot (plâtrier, rue de la mairie) y représenteront la municipalité. Elle aura la charge d’assurer : loyer, entretien, éclairage, chauffage, mobilier du local ; frais des tenues, tambours et clairons ; entretien des pompes et de leurs accessoires ; pensions de secours…

 

Caisse de chômage. La caisse communale doit adhérer à la caisse départementale pour bénéficier des subventions du département et de l’état.

 

La ferme de la Liffrayère à Carelles. Elle est louée à la famille Huard de 1924 à 1933.

 

Goudronnage des routes. La commune participera au goudronnage des routes départementales n° 6 (entre Bagnoles-de-l’Orne et le Mont Saint-Michel d’une part et Fougères et Saint-Malo d’autre part) et n° 20 (de Mayenne à Mortain) dans leur partie traversant la ville (vraisemblablement les rues de Bretagne, Magenta et Corbeau-paris et vraisemblablement rue du Maine et rue de Normandie).

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 11:56

Bulletin paroissial 

Entre Nous : juin 1954

 

Un gorronnais prêtre. L’abbé Paul Lhuissier va recevoir l’ordre du sous-diaconat (engagement définitif au célibat ecclésiastique). La famille Lhuissier exploite la ferme de la Férardière à Gorron.

Courses de chevaux. Elles seront organisées en juillet route d’Ambrières accompagnées d’une fête champêtre.

Examen d’entrée en sixième. Tous les élèves des écoles primaires ne pouvaient entrer en sixième. Ils devaient passer un examen. Tout comme tous les élèves ne pouvaient être présentés au certificat d’étude. Les maîtres ne présentaient que ceux qui avaient des chances d’être reçus. Ce qu’oublient ceux qui affirment que le niveau des élèves en primaire était généralement beaucoup plus élevé à l’époque.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2022 7 02 /01 /janvier /2022 10:35

Bulletin paroissial 

Entre Nous : mai 1954

 

Soirée théâtrale : le « Cercle Notre Dame », des jeunes filles gorronnaises, donne un soirée théâtrale à la salle Jeanne d’Arc à 20h 30. Quelques actrice : Jane Bailleul, Jeanine Gerber, Mme Roland Rossignol, Claudette Lefaucheux, Simone Détais, Marie-Thérèse Launay, Thérèse Bailleul.

Fanfare Saint-Martin. La fanfare de Gorron, sous la direction de M. Louis Penloup, a obtenu le prix d’excellence avec palme de vermeille et médaille d’argent au concours interdépartemental à Saint-Hilaire-du-Harcouët.

Camps de vacances. Des camps sont organisés chaque année, en bord de mer. L’an dernier, il avait lieu à Saint-Quiberon. Cette année à Tréveneuc.

Activités sportives.  Basket et athlétisme peuvent être pratiqués pendant l’été par les jeunes Gorronnais.

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2021 7 26 /12 /décembre /2021 09:29

Les délibérations municipales (1925)

Reconstruction de la mairie. C’est M. Cornille, architecte à Avranches qui doit établir le projet. La mairie et la Justice de Paix seront installées au rez-de-chaussée. La salle de fêtes, à l’étage (le théâtre actuel rénové).

Pompe au Pont de Hercé. Remise en état des tuyaux de la pompe du Pont de Hercé qui, depuis un an, fonctionne mal.

Agrandissement de la gare. La salle d’attente est trop exigüe et encombrée de colis. Création d’une nouvelle voie de garage. Embauche d’une aide au chef de gare.

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2021 7 26 /12 /décembre /2021 09:23

Bulletin paroissial 

Entre Nous : mai 1954

 

Un camp à Vautorte. Des jeunes de Gorron ont été conduits par le Docteur Berthelot dans un château à Vautorte pour suivre un camp. Des enfants du patronage, encadrés par les abbés Bouet et Lhuissier les ont rejoints pour une journée de Grand jeu et de repas pris en commun.

 

Un concert public au Pont de Hercé. La fanfare Saint-Martin et le Rallye Cor de la Jeanne d’Arc donneront un concert en plein air à partir de 20h 30.

 

Récompense. Melle Germaine Paturel, adjointe aux classes enfantines, a reçu la médaille de reconnaissance diocésaine. Elle enseigne à Gorron depuis 12 ans.

 

Vocation. Melle Elisabeth Quinton, fille de M. et Mme quinton, épiciers à Gorron a prononcé ses vœux au monastère des bénédictines de Craon.

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 09:18

Ecole et pensionnat rue de Normandie

Un visiteur du blog, intéressé par l’histoire de l’Ecole à Gorron, nous a envoyé le protège cahier ci-joint datant de 1898.

On y voit que le directeur du pensionnat primaire et cours complémentaire de Gorron est M. Cousin. Il s’agit du groupe scolaire (actuellement école publique des garçons, rue de Normandie).  Nous avons vu sur le blog que ce directeur (Romain Cousin, originaire de Fougerolles) est le premier de l’établissement neuf ayant remplacé l’ancien collège autrefois situé sur la parcelle correspondant au 21, Boulevard Faverie actuel.

 

Le cahier appartenait à Léon Portais né en 1885 à Gorron. En 1906, Léon Portais, charron, est recensé à la Brimandière avec son père Mathurin Portais (originaire de Brécé), charron, sa mère, Marie Chevillard et ses frères et sœurs : Clément, Marie, Marcel.

 

Le visiteur du blog est le petit-fils de Léon Portais. Sa mère, Marie-Louise Portais, a été institutrice privée à Gorron dans les années 1930. Elle est née en 1911 à Gorron. On la retrouve dans le recensement de 1921, rue de Normandie, avec son père Léon Portais, sa mère Marie et son frère et sa sœur.

 

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 09:17

Bulletin paroissial : février 1954

Le 5 février 1954, il faisait – 8 degrés à Gorron. Le service d’eau était en panne.

 

Les livres de Jean-Paul Sartre sont condamnés par l’Eglise et inscrits à l’index des livres prohibés. Après avoir pris l’avis de son confesseur, on peut lire une anthologie, un recueil de morceaux choisis approuvée par l’autorité religieuse mais pas plus.

 

Le Duc d’Abrantès, ancien maire de Lévaré, conseiller général, est mort à 84 ans le 20 février 1954.

 

Carnaval. Les enfants de Gorron défileront, déguisés  dans les rues, le 1er mars 1954. Ci-contre, le réalisateur du blog (point rouge) déguisé en cow-boy.

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2021 6 11 /12 /décembre /2021 10:47

Etablissement Bordelet

Un visiteur du blog nous a transmis l’image ci-contre avec le texte suivant

Bonjour,

J’ai découvert votre blog en effectuant des recherches sur l’établissement Bordelet de Gorron.

Faisant de la généalogie, et mon épouse, Martine Joubin, étant originaire de Couesmes, j’ai retrouvé une photo d’un mariage où sont présents son Gd-Père (Germain Joubin) et sa Gd-mère (Maria Barré).

Ce mariage doit être celui du frère de la Gd-Mère, Victor Barré, qui a épousé Marie Louise Betton le 21/07/1921 à Gorron.

Je vous joins une copie de cette photo prise devant la devanture Bordelet qui tenait un café et une charcuterie.

Cordialement.

Nous avons effectivement croisé la famille Bordelet lors de nos recherches sur les charcuteries gorronnaises.

En 1921, Alphonse Bordelet né en 1888 à Oisseau, est charcutier avec son épouse Marie née en 1890 à Oisseau, sans profession, rue Magenta (dans sa partie actuelle, rue Corbeau-Paris).

En 1936, Alphonse Bordelet est recensé comme entrepreneur de transport, son épouse, Marie, couturière, rue Corbeau-Paris.

En 1962, Alphonse Bordelet est recensé comme taxi, son épouse Marie Delaunay, sans profession, 19 rue Corbeau-Paris.

Le couple Bordelet apparaît pour la première fois rue Magenta en 1921. En 1929, Alphonse Bordelet est élu au conseil municipal.

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2021 6 11 /12 /décembre /2021 10:43

Bulletin Paroissial  « Entre Nous »

La bibliothèque

Janvier 1954

 

Bibliothèque paroissiale. Il existe une bibliothèque (paroissiale Saint Jean) dans un maison rue de la Croix où les enfants du patronage peuvent assister à la projections de diapositives.

Foyer de jeunes. Il a été ouvert au local de la Cour de Forges (sur les lieux où une maison familiale a été créée).

Décès. M. L’abbé Trouillard, compositeur de la musique du cantique à Notre-Dame du Bignon (« Toi qui portes Jésus »).

Mises en garde. Qu’ils soient prêtres ou simples escrocs, il faut se méfier de ceux qui vous promettent paix et santé grâce à une seule prière, en s’appuyant sur la foi chrétienne.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche