Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2023 6 16 /12 /décembre /2023 11:26

Un journal (purement fictif) tenu par un membre d’une vieille famille gorronnaise, me permet de revenir sur des éléments marquants de l’histoire de la ville dans le cadre de l’actualité nationale…

 

Le journal de Gabrielle Boullard (épouse Daniel)

1939

 

L’hospice donne désormais la possibilité aux Gorronnais de venir à l’hospice prendre des douches et des bains. Une nouveauté importante pour beaucoup qui ne peuvent matériellement assurer une hygiène corporelle satisfaisante à leurs domiciles.

Cette année-là, on a bien cru que la rage était revenue dans notre région. Deux chiens-loups ont tué 16 moutons. Un chien supposé enragé a dévoré la pied d’une enfant de 20 mois. Mon mari a réalisé une amputation. Des compétences qu’il a acquise lors de la guerre 1914-18.

La mobilisation générale est décrétée le 3 septembre après l’invasion de la Pologne par l’Allemagne. La population gorronnaise semble sidérée. Vingt ans après la boucherie de la Première Guerre mondiale, il est difficile d’admettre que le monde puisse recommencer. Et pourtant, le décès d’un Gorronnais qui venait de rejoindre son poste a rappelé à chacun que nous étions entre dans des temps dramatiques.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2023 5 15 /12 /décembre /2023 12:28

Le couronnement de notre dame du Bignon

Notre Dame du Bignon, dans sa chapelle, a toujours été fréquentée par les Gorronnais qui viennent demander sa protection. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville n’a pas connu de morts ou de destruction. Certains ont attribué la protection de la cité à la « Madone ». D’autres pensent plutôt que cette protection a été due au statut de la ville où se situait un hôpital militaire.

Les premiers ont décidé d’offrir un diadème à la statue. Et une grande cérémonie a eu lieu pour le couronnement. Procession, décorations des rues, affluence de fidèles impressionnante (5 à 6 000 personnes). Avec la présence de figures gorronnaises comme l’archiprêtre Herpin, membre d’une famille dont nous avons souvent parlé sur le blog ou le curé doyen Chaudet.

Malheureusement, le diadème et les nombreux exvotos remerciant la Vierge ont actuellement disparu.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2023 4 07 /12 /décembre /2023 11:53

Dans cet article, le rédacteur se réjouit de l’affluence au marché de Gorron qui a retrouvé celle d’avant-guerre. Il évoque la « Grand Place » qui doit être la place de la Mairie où se situait à l’époque le centre du marché. Il est question de marchands de choux, de tissus, de mercerie, de bestiaux… Et de musiciens et chanteurs. Les promeneurs occupent beaucoup de rues. Sur le champ de foire, on vend des cochons…

Le marché de Gorron existe depuis des temps immémoriaux. Dans un article du blog concernant la « police du marché » à la fin du 19e siècle il était précisé : Les produits vendus au marché : bestiaux, grains, fils, beurre, œufs, fruits, légumes, volailles, gibiers, chanvre, lin…

Dans les listes de recensement du 19ème siècle, on relève des lieux comme : marché aux veaux, place au blé, marché des bestiaux, marché des denrées, place aux grains, rue du petit marché, marché de fil… La plupart situés autour de la place des halles, actuelle place de la Marie.

Le marché actuel, déplacé rue Magenta, n’a plus grand-chose à voir avec ces marchés d’antan en termes de ventes et d’affluence.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2023 4 30 /11 /novembre /2023 11:48

Dans la rubrique fictions de cette semaine, on a évoqué le concours départemental de gymnastique et de musique qui s’est déroulé en juillet 1949 à Gorron.

« Des milliers de spectateurs ont applaudi des milliers d’athlètes ». Le journaliste s’est peut-être un peu emballé sur les chiffres mais la manifestation fut cependant très importante. C’est la Jeanne d’Arc qui organisait la manifestation.

Tout s’est passé sur le stade Lucien Dollé qui venait d’être inauguré en l’honneur de l’ancien maire décédé en 1948. Il y eut même une messe en plein air : les associations représentées étant des patronages paroissiaux.

Dans l’article, le palmarès est détaillé. On peut noter que la Jeanne d’Arc de Gorron s’est classée deuxième dans la catégorie division supérieure C.

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2023 5 24 /11 /novembre /2023 11:40

Des prisonniers de guerre allemands

Après la libération du territoire français et la défaite de l’Allemagne, des prisonniers de guerre ont été gardés en France de 1944 à 1948. Ils étaient essentiellement utilisés dans l’agriculture.

On apprend dans cet article que soixante-quinze environs de ces hommes sont installés sur la commune de Gorron au lieu-dit « la Charbonnière », dans une ferme désaffectée.

Leur tâche consistait à remettre en état de culture des hectares de terrain bouleversés par la guerre, notamment, ici, la création d’un terrain d’aviation en 1944 par les Américains, à la limite des communes de Gorron et de Brecé sur la route de Couesmes.

Selon le rédacteur de l’article, les conditions de détention des prisonniers laissaient à désirer. Défauts de surveillance, faible activité, utilisation de certains prisonniers comme main d’œuvre gratuite dans les fermes avoisinantes.

On a pu, à l’époque, dénoncer les mauvaises conditions de détention des prisonniers en France. Cela ne semblait pas être le cas à Gorron.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2023 3 15 /11 /novembre /2023 11:42

Le grand concert de la Sainte Cécile

La musique a toujours été une activité développée à Gorron.

Dès 1908, la fanfare et la chorale du patronage Saint-Martin donnaient des concerts dans la salle paroissiale. On retrouve dans les statuts de l’association « La Jeanne d’Arc », la pratique de la musique.

Au cours du 20e siècle, on voit apparaître des structures diverses qui ont contribué au développement de la pratique de la musique. Une fanfare (Saint Martin), une clique de clairons et trompettes. Un rallye cor (cors de chasse). Un orchestre de la Sainte-Cécile. Un Cercle musical gorronnais. Puis, plus tard, la Lyre gorronnaise…

Dans l’article, on évoque la famille Ollivier (Olivier) : notamment André Olivier, chef d’orchestre Sainte Cécile, ses sœurs, Armande et Marie-Louise. La famille Olivier (Le père Armand, peintre, et sa femme Marie-Louise, sont recensés en 1936, rue de la Mairie.

On y trouve aussi des noms qui ont contribué au développement de la musique à Gorron : Melle Maret, Melle Béchet (sœur de Michel Béchet qui a, sur le blog, raconté l’histoire de ce développement).

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2023 4 09 /11 /novembre /2023 10:57

Echanges… (article de Ouest-France – 1949 - transmis par Claude)

 

Enseigne d’autrefois

Dans l’article, le rédacteur regrette la disparition des hostelleries et auberges d’autrefois à Gorron (qu’il qualifie de ville de grand renom). Nous retrouvons une partie de ces établissements grâce au blog.

Hôtel de l’Ouest : actuellement café des sports, place du Général Barrabé.

Hôtel du porche : pourrait être l’hôtel des Quatre Piliers à l’angle de la rue de la Mairie et de la rue des Sarrazins ou du local actuel de l’association de conservation du patrimoine derrière la mairie.

Hôtel du Four à ban : il se situait en haut à gauche de la rue de la montée.

Hôtel du Pigeon Blanc : il se situait où se trouve les assurances MMA actuelles

Hôtel de Bretagne ; Hôtel du Pont de Hercé : vraisemblablement le même hôtel actuellement rue de Bretagne.

« Ici, on loge à pied ou à cheval » : il s’agit de l’hôtel Bertrand, rue de Bretagne, où se trouve le magasin Monnier meubles actuel.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2023 5 03 /11 /novembre /2023 11:56

La fin du tramway…

Pour des raisons économiques, le trafic du tramway a été suspendu (fin août 1947) par décision du Conseil Général. Le terme suspendu a été choisi car en 1938 on avait déjà envisagé l’arrêt de la ligne. La Seconde Guerre mondiale avait nécessité sa remise en service.

On l’utilisera exceptionnellement pour un pèlerinage à Pontmain, après la fermeture de la ligne.

Un camion de 10 tonnes remplacera le tramway pour les marchandises. Pour les voyageurs, un service de cars est mis en place entre Gorron et Mayenne. Un service existe aussi entre Laval et Landivy en passant par Mayenne et Gorron.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2023 3 01 /11 /novembre /2023 11:46

Election de la Reine du canton de Gorron.

Nous avons évoqué, dernièrement dans la rubrique échanges, la fête des fleurs de 1969 à Gorron avec l’élection de sa reine. En mars 1950, une reine a aussi été élue. Un seul char participait au défilé : le carrosse de l’industrie dans lequel la reine et ses demoiselles d’honneur avaient pris place. Il était suivi de la fanfare Saint-Martin, des maires du canton, de la compagnie des sapeurs-pompiers…

Lors de cette journée on avait organisé un radio crochet, une épreuve de cross cyclo-pédestre, une soirée dansante à la mairie…

Dans l’article, on peut relever des noms bien connus des Gorronnais : en dehors de la reine Madeleine Fougères (d’une famille de cultivateurs gorronnais), M. Maret, maire de Gorron, M. Durand, président du comité des fêtes, M. Bourdon, lieutenant des pompiers, M. Salset, Directeur des établissements Gautier, président du comité des semaines commerciales.

On apprend que monsieur Salset a filmé cette journée. Il existerait d’autres films tournés par M. Salset. Si quelqu’un connaissait l’existence de ces films, qu’il n’hésite pas à me contacter.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2023 4 26 /10 /octobre /2023 15:53
Echanges…

Memorial Day

Le Memorial Day est un jour de congé officiel aux Etats Unis qui rend hommage aux soldats américains morts au combat. A Gorron, ce jour était célébré au cimetière américain route de Couesmes à Gorron.

L’article de Ouest-France (transmis par Claude) nous apprend que cette célébration s’est interrompue le 21 mai 1948. A partir de cette date, une partie des sépultures ont été transférées au cimetière de Saint-James dans la Manche et d’autres ont été rapatriées aux Etats-Unis.

Lors de cette dernière cérémonie (qui tombait le jour de la Fête-Dieu), de nombreux officiels départementaux se sont donc retrouvés route de Couesmes.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche