Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2018 7 06 /05 /mai /2018 09:36
Echanges…
Le collectionneur

Le collectionneur

Exposition du 17 et 18 mars à Gorron

 

L’association de conservation du patrimoine gorronnais a pris le relai de l’Amicale Laïque Gorronnaise pour l’organisation de l’exposition historique annuelle se déroulant à la Mairie le jour de la Foire Fleurie.

Le thème, cette année, était la guerre de 1914/1918. Un très riche ensemble d’objets, uniformes, documents divers dont une vidéo… constituait l’essentiel de l’exposition. L’apport de l’association en tant que telle consistait en une recherche sur les Gorronnais morts pendant cette guerre et les photos des monuments commémoratifs présents sur le canton.

La collection de Patrick Picot était au centre de l’exposition. Nous reviendrons, la semaine prochaine, sur l’origine de cette collection et sur la quête de plus de 25 ans de ce passionné de la Grande Guerre et, plus globalement, de la mémoire historique en général.

Echanges…
Echanges…
Partager cet article
Repost0
29 avril 2018 7 29 /04 /avril /2018 11:47
Echanges…
Echanges…

 

Le dinandier de Gorron : un artiste

 

J’ai déjà parlé sur le blog de Robert Schwanengel qui a réalisé pour moi un pommeau de canne en cuivre. Cette canne (voir ci-dessus) a quelque chose à voir avec celle de Jean-Jacques Garnier (même si celle-ci avait un pommeau d’argent) qui apparaît dans la partie fiction de l’ouvrage sur l’homme de lettres gorronnais.

La qualité du travail de Robert m’a donné envie de lui commander un cadre, toujours en cuivre, pour le livre de Jean-Jacques Garnier qu’une de ses descendantes m’a offert à la suite du travail sur cet illustre gorronnais. Je me doutais que le dinandier pouvait me surprendre mais pas à ce point-là. Je pense qu’on peut parler d’orfèvrerie quand on voit le résultat. Les motifs de l’œuvre sont tirés du livre lui-même.

Je crois pouvoir dire que nous partageons une passion commune avec Robert : faire vivre le passé, notamment gorronnais. Tout en restant ancré dans la réalité actuelle. Lui par ses réalisations (allez-voir sur son blog – overblog-, sur sa page facebook…) ce qu’il est capable de faire. Moi par les livres que je peux publier.

Je reprends, pour conclure, son invitation : « J'invite tout le monde à venir me voir dans ma boutique où je vous expliquerai les techniques ancestrales de la dinanderie ainsi que le micro-musée de la tonnellerie qu’exerçait Henri Bourdon de son vivant. »

Henri Bourdon est le beau-père de Robert, dernier tonnelier ayant exercé à Gorron.

Echanges…
Echanges…
Partager cet article
Repost0
22 avril 2018 7 22 /04 /avril /2018 10:01
Echanges…
Echanges…
Echanges…

 

Patronage Saint Martin : conclusion.

 

Depuis plusieurs semaines, nous avons vu les diverses activités du patronage. Les jeunes Gorronnais ont eu ainsi la chance de bénéficier du dévouement du personnel encadrant ces activités. Ils pouvaient ainsi élargir leurs connaissances, faire des rencontres, connaître d’autres lieux….

Il y avait cependant une autre dimension à ce dévouement. Les trois premières photos nous montrent que le prosélytisme religieux était fortement présent à l’époque. Ce qui pouvait poser problème pour certaines familles ayant fait le choix de la neutralité à ce niveau.

Après cette note critique, nous terminerons avec des images de neige : le boulevard Faverie et l’église ; la descente vers le taillis en luge.

Echanges…
Echanges…
Partager cet article
Repost0
15 avril 2018 7 15 /04 /avril /2018 10:23
Echanges...
Echanges...

 

Le patronage Saint-Martin : année 1943

 

Les défilés costumés

 

Les activités du patronage c’étaient aussi des défilés costumés dans les rues de Gorron. Sur les photos 1 et 2, nous voyons la préparation du défilé avec des personnages coiffés de hauts de forme et ceints d’une ceinture tricolore. Une figure officielle : maire ou député. Rassemblement qui, comme d’habitude, se faisait sur le terrain de sports à côté de l’église.

On retrouvait, dans le défilé, des carrioles tirées par les enfants, accessoires classiques de ce genre de manifestations (photo 3). Nous voyons les enfants, en rangs, rue du Bignon. Ils remontent ici de la chapelle (que l’on distingue en arrière-plan) vers l’église (photos 4 et 5).

Echanges...
Echanges...
Echanges...
Partager cet article
Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 11:29
Echanges...
Echanges...

 

Le patronage Saint-Martin : année 1943

 

Le camp de Mortain

 

Les enfants du patronage partaient aussi pour des séjours plus longs, en camping. Sur la photo n° 1, nous voyons la préparation du départ, sur le terrain de sport situé le long de l’église (actuellement un parking). Sur la photo n° 2 le domaine sur lequel sera vraisemblablement installé le camp avec son château. Sur la n° 3, la « cantine » décorée, nommée « Mélanie, c’est exquis » devant laquelle le prêtre s’affaire (photo n° 4). Sur la photo n° 5, enfin, la « maison » d’un des prêtres accompagnateurs. Une tente plutôt légère.

Echanges...
Echanges...
Echanges...
Partager cet article
Repost0
1 avril 2018 7 01 /04 /avril /2018 10:23
Echanges...
Echanges...

 

Le patronage Saint-Martin : année 1943

 

Nouvelle photo (n°1) classique avec tout le groupe du patronage, y compris le curé Chaudet plus trois prêtres, et un encadrement d’adultes (hommes et femmes) apparemment plus étoffé (quatre hommes, quatre femmes).

Nous retrouvons les activités classiques : baignade au taillis (photo 2), des saynètes (photo 3), des jeux nautiques (photo 4).

Et pour clore, une photo correspondant à l’année précédente (photo 5) où l’on voit les enfants défiler dans les rues de Gorron. Ici, la Grande Rue, devant le café de la Mairie et le magasin Victor Thiélin (nouveautés, confections, bonneterie, lingerie), 9 place de la Mairie.

 

Echanges...
Echanges...
Echanges...
Partager cet article
Repost0
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 10:22
Echanges...
Echanges...

 

Le patronage Saint-Martin : année 1942

 

Jeux de Noël

 

Les activités du patronage ont souvent une dimension religieuse. Sur les photos 1 et 2, profitant des chutes de neige, des « jeux de Noël », sont réalisés. On y voit la scène de la nativité, dans la neige, sous un arbre et, vraisemblablement, l’arrivée des Rois mages avec leurs couronnes.

Une autre série de photos intitulée : « une première grand-messe », nous voyons un groupe d’enfants à la porte de l’église et la cérémonie à l’intérieur avec de nombreux prêtres. Il n’est pas sûr qu’on ait affaire à l’église de Gorron. On peut cependant remarquer la chaire fixée au pilier, à gauche, telle qu’elle était placée avant sa destruction dans l’église Saint-Martin.

Echanges...
Echanges...
Partager cet article
Repost0
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 17:07
Echanges…
Echanges…

 

Le patronage Saint-Martin : année 1942

 

Le camp de Montsûrs

Joseph Leconte écrit, sur l’abbé Joseph Chaudet, curé de Gorron à l’époque : « On le disait fortuné en biens de famille à Montsûrs. Il emmenait volontiers des jeunes du patronage dans sa propriété goûter aux joies de la promenade en bateau sur la Jouanne. »

Les photos ci-jointes correspondent à une de ces journées axées sur les plaisirs nautiques. Baignade dans la rivière (photos 1 et 2) ; canotage (photo 3) ; promenade en barque (photo 4) avec quelques difficultés d’embarquement (photo 5).

A noter, une nouvelle fois, que les mesures de sécurité étaient moins strictes à l’époque. On ne voit guère de gilets de sauvetage…

 

Echanges…
Echanges…
Echanges…
Partager cet article
Repost0
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 10:44
Echanges
Echanges

 

Le patronage Saint-Martin : année 1942

 

Le Taillis de la Mort (2)

 

Les sorties du patronage au Taillis de la Mort étaient aussi consacrées à la baignade. Un petit bief avait été constitué sur le cours de la Colmont qui coule dans le champ en bas du Taillis. Une rangée de pierres retenait l’eau et permettait de passer dans le champ de l’autre côté de la rivière. Photo 1. Sur la photo n° 2, on voit le groupe des baigneurs en tenue de bain.

Le rocher dont nous avons déjà parlé, devant lequel se déroulait la messe, semble être le point de ralliement des enfants. Photo 3. Il se situe en face de la baignade. On voit que les prêtres en soutane, gardiens du drapeau (photo 4) n’hésitent pas à participer aux jeux et aux danses avec les moniteurs et les enfants. Photo  5.

Echanges
Echanges
Echanges
Partager cet article
Repost0
4 mars 2018 7 04 /03 /mars /2018 10:27
Echanges...
Echanges...

 

Le patronage Saint-Martin : année 1942

 

Pour l’année 1942, nous retrouvons le groupe d’enfants (des garçons) photographié contre le côté de l’église (vraisemblablement le côté Est).  Avec les deux prêtres, au centre de la photo, deux femmes et deux jeunes hommes font partie de l’encadrement (photo 1). Le personnel d’encadrement au complet pose sur la photo 2. On retrouve les enfants sur le terrain à droite de l’église qui servait de terrain de sport. Photo 3.  Sur la photo 4 les deux jeunes gens (moniteurs ?) encadrent le prêtre.

Si des visiteurs reconnaissent certaines personnes, n’hésitez pas à nous donner leur nom. Notamment pour le petit garçon photographié seul devant une maison. Photo 5.

Echanges...
Echanges...
Echanges...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche