Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2023 2 05 /12 /décembre /2023 12:02

Je commence ici une nouvelle recherche sur les veuves de guerre. A partir du document : « Les Gorronnais morts pendant la guerre 1914 – 1918 », je vais recenser les femmes ayant perdu leurs maris pendant la guerre. L’objectif étant d’évaluer le nombre de remariages après ces veuvages.

 

Vitaline Landais épouse Victor Boulanger.

Victor Boulanger, né à Gorron le 22 février 1875 est « tué à l’ennemi » à Verdun le 22 mai 1916. En 1906, chaisier, il vit avec sa femme Vitaline Landais et leur fille Marcelle, Grande Rue à Gorron.

Ils se sont mariés à Mayenne le 10 novembre 1898.

On retrouve Vitaline (Veuve Landais) dans le recensement de 1931 à Mayenne. Elle est née à Désertines le 10 juillet 1880. Dans la marge de l’acte de naissance, on a la confirmation du mariage et la date de décès le 31 décembre 1953 à Gorron. Elle ne s’est donc pas remariée.

 

Récapitulatif

Remariages : 5 sur 11.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2023 1 04 /12 /décembre /2023 11:37

A partir du recensement de la population de 1975, en ne retenant que les adultes natifs de Gorron, j’essaie de retrouver les plus anciennes familles gorronnaises. On s’aperçoit assez vite que la population est sans doute beaucoup plus mobile qu’on ne pourrait le penser dans les siècles passés.

1975

 

Rue Jean-Jacques Garnier

 

Germaine Bouillon, épouse Perron, née le 24/09/1914.

 

1ère génération

Jean Perron

Ouvrier d’usine

Germaine Bouillon

Gardienne Bouillon

Rue Jean-Jacques Garnier

1975

2ème génération

Marie Jean Bouillon

Tailleur de pierre

Clémentine Danjou

 

Rue du Coq

1914

 

3ème génération

Constant Bouillon

Charpentier

Hortense Rousseau

Ménagère

 

1867

4ème génération

Ambroise Bouillon

Charpentier

Anne Boulière

 

 

1837

5ème génération

François Bouillon

Charpentier

Anne Derieux

 

 

1806

6ème génération

Jean Bouillon

 

Renée Volcler

 

 

1783

7ème génération

Jean Bouillon

 

Jeanne Geslin

 

 

1724

8ème

génération

Jean Geslin

 

Jeanne Jardin

 

 

1688

9ème génération

Pierre Jardin

Laboureur tissier

Perrine Turpin

 

 

1657

 

Jean Bouillon est originaire de Colombiers. Jeanne Geslin est originaire de Gorron. Elle est la fille de Jean Geslin et de Jeanne Jardin mariés à Gorron le 23/02/1688. Jeanne Jardin est décédée à Gorron le 30 janvier 1712. Elle est la fille de Pierre Jardin, né vers 1623 à Gorron, laboureur tixier (tissier), marié avec Perrine Turpin à Hercé le 19 mai 1657 et décédé 13 mars 1708 à Gorron.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2023 7 03 /12 /décembre /2023 12:09
D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…

A partir du recensement de la population gorronnaise de 1962 et une collection de reproduction de cartes postales anciennes j’essaie de retrouver les immeubles sur les cartes postales et leurs occupants en 1962.

 

Recensement de 1962

 

Rue de Bretagne (côté pairs)

 

N° 8 : Yves Leray, apprenti boulanger.

                Michel Desveaux, idem

D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2023 6 02 /12 /décembre /2023 12:12

Note de lecture

« Les naufragés du Wager » (David Grann)

 

Ecrivain de non-fiction très réputé, la préparation d’un ouvrage pareil est impressionnante. L’auteur part de faits réels et a le talent de réaliser un texte aussi captivant qu’un pur roman d’imagination. Il s’agit ici d’une expédition de plusieurs navires britanniques au cours d’une guerre avec l’Espagne.

 L’escouade se retrouve près du Cap Horn. Un des bateaux fait naufrage.  Commence alors l’aventure des naufragés dans un contexte très hostile où le froid et la faim mettent en danger les marins échoués. Mutineries, meurtres, abandons sur des iles désertes… tout y est. Le lecteur est transporté dans une époque et dans des lieux où on peut voir à l’œuvre la résistance exceptionnelle des Hommes mais aussi leur complexité.

Au-delà des médiocrités, des actes parfois inhumains, on est aussi saisis du poids des normes dans le monde de la mer. Et le rôle des récits transcrits dans les journaux de bord qui peuvent aboutir à une condamnation à mort nous montre le poids de ces récits sur la réalité.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2023 5 01 /12 /décembre /2023 11:49

Le titre du prochain roman sera vraisemblablement : « Un soldat sans qualités ».

Le personnage principal sera un soldat gorronnais pris dans la débâcle de mai 1940 qui tentera de survivre pendant l’Occupation.

 

Le premier régiment de cuirassiers (le régiment du personnage principal)

 

Il est reconstitué le 1er janvier 1940. C’est un régiment de chars équipé de chars Hotchkiss H39 (chars légers) et Somua S35 (chars plus lourds). Au départ stationné à Saumur, il va se déplacer vers la frontière Est jusqu’à l’attaque allemande du 10 mai 1940.

Il va combattre en Belgique (notamment à Hannut). Il ne pourra résister et comme l’ensemble de l’armée française sera repoussé et encerclé à Dunkerque. Ce qui en reste se repliera vers la Loire et tentera d’arrêter l’avancée allemande.

Il connaîtra la débâcle et se repliera progressivement vers le sud jusqu’au 22 juin 1940 lorsque l’armistice est signé. Le régiment est dissout le 31 juillet 1940. Il est à ce moment dans le département de la Dordogne.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2023 4 30 /11 /novembre /2023 11:48

Dans la rubrique fictions de cette semaine, on a évoqué le concours départemental de gymnastique et de musique qui s’est déroulé en juillet 1949 à Gorron.

« Des milliers de spectateurs ont applaudi des milliers d’athlètes ». Le journaliste s’est peut-être un peu emballé sur les chiffres mais la manifestation fut cependant très importante. C’est la Jeanne d’Arc qui organisait la manifestation.

Tout s’est passé sur le stade Lucien Dollé qui venait d’être inauguré en l’honneur de l’ancien maire décédé en 1948. Il y eut même une messe en plein air : les associations représentées étant des patronages paroissiaux.

Dans l’article, le palmarès est détaillé. On peut noter que la Jeanne d’Arc de Gorron s’est classée deuxième dans la catégorie division supérieure C.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2023 3 29 /11 /novembre /2023 11:36

Un journal (purement fictif) tenu par un membre d’une vieille famille gorronnaise, me permet de revenir sur des éléments marquants de l’histoire de la ville dans le cadre de l’actualité nationale…

 

Le journal de Gabrielle Boullard (épouse Daniel)

1937

 

Notre nouveau maire, M. Goussin, est décédé. Il n’aura pas eu le temps de marquer son passage à la mairie. Par contre, il laissera des souvenirs aux Gorronnais attachés à la laïcité. Il avait fondé l’Union Sportive gorronnaise, contre point à la Jeanne d’Arc créée par la cure. Dans son testament, il verse des sommes importantes aux écoles laïques et au bureau de bienfaisance. Ses idées étaient proches de la gauche actuellement au pouvoir avec Léon Blum.

A Gorron, cette poussée politique à gauche ne bouleverse pas la ville. Elle a accueilli un grand festival de gymnastique qui a réuni tout le monde. Et la fraude à l’eau de vie est toujours présente, quelle que soit la politique. Trois fraudeurs avec 800 litres d’alcool ont été arrêtés.

Il n’en est pas de même au niveau national. La Cagoule, une organisation clandestine d’extrême droite, a fomenté un coup d’état. La droite en général demande que le gouvernement soutienne le dictateur Franco en Espagne qui a renversé la république. Les tensions sont importantes.

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2023 2 28 /11 /novembre /2023 09:06

Je commence ici une nouvelle recherche sur les veuves de guerre. A partir du document : « Les Gorronnais morts pendant la guerre 1914 – 1918 », je vais recenser les femmes ayant perdu leurs maris pendant la guerre. L’objectif étant d’évaluer le nombre de remariages après ces veuvages.

Victorine Carré, épouse Constant Foucoin 

 

Constant Foucoin est né le 22 avril 1875, il est mort le 25 avril 1916 dans l’ambulance à Dugny (Meuse).

Il se sont mariés le 08/09/1901. Il n’y a pas de notation dans la marge de l’acte de naissance autre que ce premier mariage.

Elle ne s’est donc vraisemblablement pas remariée.

 

Récapitulatif

Remariages : 5 sur 10 veuves.

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2023 1 27 /11 /novembre /2023 11:43

A partir du recensement de la population de 1975, en ne retenant que les adultes natifs de Gorron, j’essaie de retrouver les plus anciennes familles gorronnaises. On s’aperçoit assez vite que la population est sans doute beaucoup plus mobile qu’on ne pourrait le penser dans les siècles passés.

1975

 

Rue Jean-Jacques Garnier

 

Germaine Bouillon, épouse Perron, née le 24/09/1914.

 

1ère génération

Jean Perron

Ouvrier d’usine

Germaine Bouillon

Gardienne Bouillon

Rue Jean-Jacques Garnier

1975

2ème génération

Marie Jean Bouillon

Tailleur de pierre

Clémentine Danjou

 

Rue du Coq

1914

 

3ème génération

Constant Bouillon

Charpentier

Hortense Rousseau

Ménagère

 

1867

4ème génération

Ambroise Bouillon

Charpentier

Anne Boulière

 

 

1837

5ème génération

François Bouillon

Charpentier

Anne Derieux

 

 

1806

6ème génération

Jean Bouillon

 

Renée Volcler

 

 

1783

7ème génération

Jean Bouillon

 

Jeanne Geslin

 

 

1724

8ème  génération

François Bouillon

 

Julienne Sinence

 

 

 

 

Jean Bouillon et Renée Volcler se sont mariés le 23 janvier 1783.

Jean Bouillon était veuf de Perrine Godeau. Il est le fils de Jean Bouillon et de Jeanne Geslin mariés le 27/04/1724.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2023 7 26 /11 /novembre /2023 12:20
D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…

A partir du recensement de la population gorronnaise de 1962 et une collection de reproduction de cartes postales anciennes j’essaie de retrouver les immeubles sur les cartes postales et leurs occupants en 1962.

 

Recensement de 1962

 

Rue de Bretagne (côté pairs)

 

N° 6 : Paul Alain, bourrelier et son épouse Andréa Laigre.

D’HIER ET D’AUJOURD’HUI…
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche