Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2022 7 10 /07 /juillet /2022 09:43

Jacob, l’anarchiste

Vers la fin du 19e siècle, les anarchistes refusaient, contrairement aux socialistes, de participer aux élections et voulaient la justice sociale en utilisant la force. Certains auront recours à la violence, au terrorisme, aux assassinats. D’autres choisissent un illégalisme pacifique. Adeptes de la reprise individuelle, ils deviennent tout bonnement cambrioleurs.

Marius Jacob, né en 1879, fut l’un de ceux-là. Parmi ses nombreux métiers, il fut apprenti typographe. C’est à cette époque qu’il s’intéressa aux anarchiste et lu de nombreux auteurs comme Elisée Reclus, Kropotkine, Malatesta… Adepte des déguisements, des pseudonymes, maniant l’humour et l’ironie, refusant toute violence, il connait une certaine célébrité.

Mais les dérives violentes sont toujours possibles. Un agent est tué lors d’un cambriolage. Même si Marius n’est pas le tueur, il est condamné à perpétuité au bagne à Cayenne. Il en ressortira et mènera ensuite une vie militante. Il se suicidera en 1954.

Deux des personnages du roman se prétendront anarchistes et pratiqueront la reprise individuelle.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche