Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2020 7 23 /02 /février /2020 11:49

« Lélia » (George Sand)

Lecture parfois difficile. Beaucoup de notes de bas de page détaillant, notamment, les remaniements entre les deux éditions (1833 et 1839). Un roman qualifié de métaphysique ou de philosophique. Des personnages  correspondant à des types caractérisés par la place accordée chez chacun au corps, à l’esprit et à l’âme. George Sand est modeste quand elle écrit : « Je fais mon petit roman de tous les ans  quand j’ai une ou deux heures par jour à m’y mettre. » Il est évident qu’ici l’ambition est beaucoup plus grande.

Au-delà du résultat, pour qui s’intéresse à l’écrivaine, on apprend beaucoup de choses. Bien que, comme nombre d’écrivains, Sand s’en défende, on retrouve dans le personnage de Lélia beaucoup d’elle. A tel point que l’édition de 1839 aurait été édulcorée. Notamment sur tout ce qui touche au corps, au plaisir physique. La réputation de Sand a été sulfureuse. On a beaucoup parlé de ses amants et ses amantes. On découvre dans Lélia une complexité, une difficulté à vivre qui humanisent l’écrivaine.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche