Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 11:40

Mercredi 01 février 1702

 

Jean a été ravi, Jeanne un peu inquiète, quand je leur ai annoncé ma deuxième grossesse. Pour mon mari, cela satisfaisait son envie d’une famille nombreuse. Pour ma domestique, la crainte était l’éloignement de Joseph. Quand une femme respectable devenait grosse, elle confiait souvent ses enfants à des nourrices pendant toute la durée de la gestation. Je la rassurai. Notre petit Joseph resterait à la maison et c’est elle qui s’en occuperait, encore plus que d’habitude.

Quant à moi, mes sentiments étaient partagés. Je ne craignais pas l’accouchement. Le premier avait été facile et, paraît-il, les suivants, sauf incident, l’étaient de plus en plus. Mais je m’interrogeais. Comment allais-je faire pour aimer mes deux enfants également ? Cette question aurait paru stupide si je l’avais partagée. Il m’arrive souvent de garder pour moi des réflexions apparemment peu fréquentes chez mes contemporains. Ne suis-je pas un peu folle ?

Cette idée, quand elle me tourmente, me plonge dans le froid, le corps raidi et l’esprit fourbu. Je me souviens d’une pauvre démente qu’on était venu chercher à la Renardière. Son regard incrédule laissa place à une frayeur qui me glaça. Je savais par mon père ce qu’on faisait aux internés dans les lieux d’enfermement. Et je voyais la femme penchée sur un puits noir et profond tenue par des bras vigoureux et hostiles.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche