Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 10:06

La mort d’Antoine

 

L’année 1793 fut terrible pour le pays. Chaque famille se trouva prise dans la tourmente. Les Gilard furent particulièrement éprouvés. Cela commença par la mort de Gilles dont sa femme, Scholastique, fut très affectée.

En 1794, Antoine, lieutenant de la colonne mobile, affrontaient les contre-révolutionnaires. Au passage de l’armée vendéenne, des groupes se formèrent dans le Bas-Maine qui commencèrent à harceler les Républicains. On faisait appel aux hommes d’Antoine dans les communes proches quand les « chouans » agressaient les maires, brûlaient les registres officiels, coupaient les arbres de la liberté.

La colonne mobile était connue de ceux qu’on appelait parfois les « brigands ». Un groupe de chouans tendit un piège à Antoine en menaçant d’assiéger la Thiercelinais. C’est dans le taillis, au pied du bloc de granit près de la tanière de la louve, qu’il fut fusillé, son corps déposé dans la cour même du domaine.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche