Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 11:46

Françoise et Adèle à Paris

 

L’accueil des deux femmes à la Thiercelinais fut plutôt froid. Seule, Anne, la grand-tante comprenait le besoin d’indépendance de Françoise. Grâce à l’aide de son frère aîné Gilles, elles trouvèrent rapidement un logement à Paris. Il appartenait à un Gorronnais, homme de lettres éminent, qui fit rentrer Françoise comme préceptrice dans la famille du seigneur de Bougival.

Une nouvelle vie s’ouvrait pour Françoise et Adèle qui fréquentèrent les milieux littéraires et artistiques. On sentait, à l’aube de la Révolution, un bouillonnement dans les idées et une évolution dans les mœurs qui enchantaient les deux femmes.

Adèle s’orienta vers les activités théâtrales. Françoise, par l’intermédiaire d’Olympes de Gouges qui lui demandait de corriger ses nombreux écrits, se familiarisa avec ce monde à la frontière entre les saltimbanques et les gens de lettres. Des idées nouvelles, sur la place des femmes, notamment, l’enchantaient.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche