Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 12:20

Article XII : Les paroissiens de Vieuvy :

 

4. La boisson...

 

 

            Nous l'avons vu, l'abbé Fleury est fier de la piété de ses ouailles qui vivent dans le respect des Commandements. Il déplore cependant les déviances de quelques-uns de ses paroissiens. Et premièrement, l'ivrognerie qu'il condamne fermement.

            Il y avait en effet deux cabarets à Vieuvy « uniquement destinés aux voyageurs ; les habitans y alloient quelquefois dans la semaine pour conclure des marchés ». Ceux-ci ne semblent pas, pour la plupart, attachés à la boisson, ce que Fleury attribue au bon exemple donné par son prédécesseur, l'abbé Carré, qui « ne badinoit point ». Il nuance toutefois son propos, regrettant que « le péché de l'ivrognerie étoit cependant commun parmi les chefs de famille qui fréquentoient les marchés et les foires ».

            Plus loin, il donne l'exemple d'un jeune paroissien, natif de Mayenne, « privé de ses père et mère, occupant une belle maison dans le bourg, et jouissant de plusieurs métairies dans la paroisse. Ce jeune homme, abandonné à lui-même, sans aucune éducation, quoiqu'il appartint à une famille honnête, se livroit à tout espèce d'excès. Sa maison étoit un lieu de débauches et de crimes. Une ayeule indolente, instruite d'une conduite si scandaleuse, n'osoit la lui reprocher ».

Il poursuit, d'un ton amer : « C'étoit un vrai pourceau et qui n'avoit d'autre plaisir que d'enivrer ceux qui voulaient boire avec lui ; il étoit noyé dans le vin du matin au soir. Je l'aurois chassé sans la Révolution. Il mourut quelque temps après mon départ, âgé de vingt-quatre ans, vautré dans l'ordure et la fange. Il causoit le plus grand mal à ses fermiers et aux journaliers qui travailloient pour lui ; il ne fréquentoit ni l'église ni les Sacrements. Que cette ayeule a eu de sembables dans tous les états et toutes les conditions ! Que de parents, surtout les riches, ont de reproches à se faire sur la perte de leurs enfants ! »...

 

Corentin Poirier

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jouvinjc
  • : Principalement axé sur l'histoire locale (ville de Gorron), ce blog permettra de suivre régulièrement l'avancée des travaux réalisés autour de ce thème.
  • Contact

Texte Libre

Vous trouverez dans ce blog trois thèmes liés à l'histoire de la ville de Gorron. Les différents articles seront renouvelés régulièrement. Ceux qui auront été retirés sont disponibles par courriel à l'adresse suivante : jouvinjc@wanadoo.fr

Recherche